Semaine du 11 au 17 novembre 2020 - Numéro 1349
  • 2
  • 0
L’indice des directeurs d’achat qui mesure la performance du secteur privé non pétrolier a connu une croissance record en octobre, reflétant le début d’un rétablissement de l’économie. Les analystes prévoient cependant une contraction de l’activité économique avec la seconde vague attendue du Covid-19.
A l'occasion de la célébration du trentenaire de sa création, l'Université Senghor a organisé une série de rencontres francophones sur le développement africain. Un webinaire spécialisé a évoqué les défis du continent durant les dix prochaines années.
  • 1
  • 0
Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, était en Egypte, dimanche, où il a rencontré tour à tour le président Sissi, le ministre des Affaires étrangères et le grand imam d'Al-Azhar. Objectif : apaiser les tensions au sujet des caricatures jugées offensantes du prophète Mohamad.
  • 5
  • 0
Après quatre jours de suspense, Joe Biden a été élu 46e président des Etats-Unis. Il devrait rompre avec la politique de Donald Trump.
  • 0
  • 0
Les restrictions se multiplient en Europe face à la deuxième vague de Covid-19 qui continue.....
Des représentants libyens de différents bords ont débuté, lundi 9 novembre,.....
Addis-Abeba a lancé une offensive militaire contre la région stratégique dissidente.....
Expositions et représentations culturelles propres à chaque pays, concours, festivités,.....
L’exposition Out Loud organisée par la galerie Easel & Camera, au Hilton Pyramids.....
La 29e édition du Festival de la musique arabe a vu le jour, dans le respect des règles.....
La sélection nationale affrontera à deux reprises son homologue togolaise les 14 et 17 novembre à l'occasion des qualifications de la CAN. Troisièmes du groupe, les Pharaons n’auront pas droit à l’erreur pour améliorer leur classement dans le groupe.
L’Egypte pourra bientôt émettre ses premiers sukuk souverains, afin d’attirer les investisseurs islamiques. Un pas de plus dans le plan de diversification de la dette publique.
Entre la crainte d’une contamination au Covid-19 à l’école, la difficile reprise des habitudes scolaires après sept mois à la maison et le fardeau que représentent les cours en distanciel, les familles égyptiennes ne savent plus où donner de la tête, quelques semaines après la rentrée. Témoignages de mères qui racontent leur quotidien chamboulé, la fatigue qui s’accumule et l’inquiétude qui le submerge.
Les découvertes se multiplient dans la région de Touna Al-Gabal à Minya. La mission égyptienne opérant sur le site vient d’annoncer la mise au jour de plusieurs tombes, sarcophages et ouchebtis remontant à la XXVIe dynastie. Explications.
Existant en Egypte depuis plus d’un siècle, les écoles religieuses parviennent encore à attirer de nombreux élèves et à concurrencer d’autres genres d’établissements. Bon rapport qualité/prix, enseignement de bon niveau, fermeté, rigueur et discipline sont les mots-clés de cette réussite.
Nos archives