Les orphelins choyés

L’homme d’affaires Riyad Armanious a invité cette semaine des centaines d’orphelins venant de plusieurs associations au parc d’Al-Azhar. Les enfants étaient contents de la présence des acteurs Ahmad Zaher et Rami Wahid. Aussi ont-ils passé de bons moments avec les spectacles présentés par les chanteurs Saad Al-Soghayar, Hamada Hélal, Nour Al-Arabi et Mohamad Aboul-Cheikh.

Les gamins se sont amusés toute la journée en chantant et en dansant. Avant de quitter le parc, les enfants ont eu droit à de petits cadeaux offerts par Armanious.

Saad assiégé par les mômes.

Photo : Abdel-Hamid Eid

L’Oscar à l’égyptienne

Une grande soirée a été organisée pour la remise des prix du 32e festival intitulé l’Oscar du cinéma égyptien. Un bon nombre de stars étaient présentes à cet événement qui a eu lieu à l’hôtel Pyramisa, dont Madiha Yousri, présidente du jury, Nabila Ebeid et le réalisateur Mohamad Abdel-Aziz, membres du jury. Le festival a honoré une palette de vedettes comme Samir Sabri, Mervat Amin, Youssef Daoud, Hend Rostom, Ezzat Al-Alayli, Elham Chahine, Mahmoud Yassine, Mohamad Riyad, Ahmad Adam, Ahmad Ezz et Dalal Abdel-Aziz. L’animation a été confiée à Ali Chabana, Azza Balbae, Nour Marawani, un chanteur tunisien, et Jeannot, la nièce de la star libanaise Sabah.

Les honorés ont reçu leurs prix des mains de Abdel-Moneim Saad, président du festival.

Photo : Sayed Abd-Rabbo

Des mythes sur toiles

La galerie de l’Opéra du Caire a accueilli cette semaine le vernissage de l’exposition du peintre Ahmad Imam sous le titre L’imaginaire mythique. 60 tableaux à l’huile dépeignent un monde pictural varié où les couleurs sont vives. L’artiste-peintre s’inspire de l’histoire de l’art des références mythiques et reproduit ses propres interprétations et ses fantasmes sur la toile. La Joconde, à côté, ressemble à une vieille dame pleine de rides. Par contre, l’Egypte est incarnée par une jeune fille en blanc accueillie à bras ouverts par une foule bigarrée de gens qui la saluent et l’encouragent.

Abdel-Moneim Kamel, président de l’Opéra, et Achraf Réda, directeur du secteur des arts plastiques auprès du ministère de la Culture, assistant au vernissage.