Al-Ahram Hebdo, Sports | Les Rouges mis à l’épreuve

  Président
Labib Al-Sebai
 
Rédacteur en chef
Hicham Mourad

Nos Archives

 Semaine du 25 au 31 mai 2011, numéro 872

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Nulle part ailleurs

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Sports

Football . Avec la rencontre face à Haras Al-Hodoud ce mercredi, Ahli commence une série de rencontres difficiles. Les résultats seront déterminants pour le sort du tenant du titre dans la compétition locale cette saison.

Les Rouges mis à l’épreuve

A partir de ce mercredi, les choses sérieuses commenceront pour Ahli. Le champion d’Egypte rencontrera Haras Al-Hodoud au stade du Mexx, terrain de l’équipe militaire, à l’occasion de la 23e journée du Championnat égyptien. Une rencontre qui s’annonce difficile pour le tenant du titre qui cherche à défendre son titre.

Les supporters d’Ahli sont très inquiets du sort de leur équipe dans le Championnat. Suite au nul décevant 2-2 des Rouges contre Al-Intag Al-Harbi à l’occasion de la 22e journée et la victoire de Zamalek contre Moqaouloun 3-2 lors de la même journée, les Rouges n’ont plus le droit à l’erreur. A cause des résultats de la dernière journée, Zamalek a réussi à creuser l’écart qui sépare les deux équipes à trois points. (NDLR : Zamalek s’installe à la tête du classement avec 46 points, alors qu’Ahli se trouve à la deuxième place avec 43 points). L’inquiétude des supporters d’Ahli est due au fait que le club cairote sera confronté à cinq équipes très difficiles lors des 5 prochaines journées.

Ce mercredi, il rencontrera Haras Al-Hodoud puis Petrojet, Enppi, Ismaïli et Zamalek respectivement. Les résultats de ces 5 journées seront décisifs pour déterminer le nom du champion d’Egypte cette saison.

Pour conserver leurs chances et afin de réduire l’écart avec Zamalek, les Rouges sont dans l’obligation de remporter ces 5 rencontres. Une mission difficile pour les Rouges vu la puissance des adversaires et aussi à cause du niveau médiocre de l’équipe ces derniers temps. La mauvaise performance des joueurs a incité Manuel José Da Silva, directeur technique de l’équipe, à critiquer sévèrement ses joueurs suite au nul concédé contre Al-Intag Al-Harbi. Il les a presque menacés et leur a dit que s’ils ne font pas d’efforts, l’équipe ne pourra pas remporter des titres. Ils seront les seuls responsables de la perte du Championnat.

En effet, l’arrivée de Da Silva à la tête du cadre technique de l’équipe en janvier dernier a donné beaucoup d’optimisme aux supporters d’Ahli. Ces derniers, qui étaient très déçus des mauvais résultats de l’équipe sous les commandes de Hossam Al-Badri, ont trouvé en José la seule solution pour redresser la barre de l’équipe qui a terminé le premier tour du Championnat à la 5e place, 6 points derrière Zamalek, le leader.

De son côté, Da Silva a promis aux supporters des Rouges de faire son maximum afin que l’équipe retourne à sa forme habituelle et remporte le titre.

Mais les résultats de l’équipe n’ont pas été à la hauteur des promesses de Da Silva. C’est vrai que l’équipe s’est améliorée en ce qui concerne la condition physique des joueurs, la pression sur l’adversaire et l’organisation sur le terrain. Mais les maux de l’équipe lors du premier tour sont toujours là en ce qui concerne l’organisation défensive et la puissance offensive de l’équipe.

Peu de résultats en face des équipes moyennes

Durant ce troisième mandat du technicien portugais, Ahli a joué 8 rencontres. A l’exception de la rencontre contre Ittihad Al-Chorta, 4e au classement, les 7 autres rencontres étaient face à des équipes moyennes et relativement faibles. Mais les résultats de ces rencontres reflètent que les Rouges ont beaucoup souffert lors de ces matchs. Ils n’ont pu battre leurs adversaires qu’avec un seul but de différence (1-0 contre T. Al-Gueich, Ittihad d’Alex, Al-Gouna et 2-1 contre Ittihad Al-Chorta et Wadi Degla).

Lors de ces 8 rencontres, les Rouges ont marqué 10 buts et en ont encaissé 5. Un bilan négatif vu le niveau des adversaires.

« Le championnat en Egypte a beaucoup changé, la situation n’est plus la même que lors des saisons précédentes. Il n’y a plus d’équipes faibles. C’est pour cela que l’équipe éprouve des difficultés. Mais en tout cas, la victoire est la seule chose qui compte maintenant. Au cours de cette période critique du Championnat, nous cherchons la victoire et non pas la performance », explique Sayed Abdel-Hafiz, directeur du secteur foot à Ahli.

« Le cadre technique a fait son maximum lors des entraînements afin de corriger les erreurs des joueurs mais en vain. Par exemple, à chaque rencontre, l’équipe parvient à se créer des occasions franches, mais les attaquants se contentent d’un seul but. Même situation en défense où les défenseurs ne cessent de commettre des fautes de novices comme lors de la rencontre contre Al-Inttag Al-Harbi où on a concédé deux buts », ajoute Mohamad Youssef, entraîneur adjoint d’Ahli.

L’inquiétude des supporters d’Ahli est justifiée, selon les observateurs, car leur équipe souffre face à des équipes médiocres et moyennes. La situation sera plus difficile avec les équipes puissantes comme Zamalek, Ismaïli et Enppi, respectivement 1er, 3e et 4e au classement.

Le cadre technique a une occasion à ne pas rater pour redresser la barre avec l’arrêt du Championnat pendant deux semaines (du 26 mai au 8 juin) à cause de la rencontre opposant la sélection nationale à son homologue sud-africaine à l’occasion des qualifications pour la CAN, prévue le 5 juin prochain.

Da Silva et ses adjoints auront donc l’occasion de préparer leur équipe, notamment les joueurs blessés, à l’image de Mohamad Abou-Treika et Emad Metaab. Le retour de ce dernier peut résoudre de nombreux problèmes au sein de l’attaque rouge qui a beaucoup souffert depuis sa blessure, vu que les remplaçants n’ont pas réussi à combler le vide laissé par son absence. « Notre nul concédé contre Al-Inttag Al-Harbi n’est pas la fin du monde. Nous conservons nos chances dans la compétition. Les grandes équipes sont celles qui tirent rapidement les leçons et nous sommes une grande équipe », conclut Sayed Abdel-Hafiz. Les supporters des Rouges sont impatients de voir le visage réel de leur équipe qui domine la scène locale depuis 6 saisons.

Mohamad Mosselhi

Retour au sommaire

 

Une 4e place pour les Zamalkaouis au Super Globe

Zamalek a terminé à la 4e place de la Coupe du monde des clubs (Super Globe) en handball après sa défaite 23-28 contre la formation libanaise Al-Sadd lors du match pour la troisième place, mercredi au Qatar.

Le champion d’Afrique n’a pas pu conserver sa place de la dernière édition où il a terminé troisième. La mission de Zamalek était très difficile face à une équipe libanaise renforcée par 12 joueurs espagnols qui ont participé avec Al-Sadd à cette compétition mondiale.

Le même jour, la formation allemande de THW Kiel a remporté le titre de la compétition après avoir battu Ciudad Real (Esp), tenant du titre de la dernière édition, 28-25 lors de la finale.

D’autre part, 4 joueurs, à savoir Bilal Awwad, Mohamad Abdel-Salam (Richa), Karim Hindawi et Mohamad Mamdouh Hachem, ne sont pas rentrés au Caire, préférant rester au Qatar. La Fédération égyptienne de handball a demandé une explication à la direction de Zamalek concernant cette situation bizarre, d’autant plus qu’ils sont des joueurs internationaux .

 

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.