Al-Ahram Hebdo, Vie mondaine |

  Président
Labib Al-Sebai
 
Rédacteur en chef
Hicham Mourad

Nos Archives

 Semaine du 25 au 31 mai 2011, numéro 872

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Nulle part ailleurs

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Kiosque

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Vie mondaine

Heykal retourne chez lui

Amitié et respect entre Heykal et Sanaa Al-Bissi.

Un accueil chaleureux était à l’attente du grand écrivain Mohamed Hassanein Heykal lors de sa visite à la fondation d’Al-Ahram la semaine dernière après une absence de plus de 37 ans. Dès son arrivée au bâtiment, l’émotion était très claire sur son visage. Outre les responsables qui étaient à son accueil, dont Labib Al Sébaï, PDG de la fondation, et Abdel-Azim Hammad, rédacteur en chef du quotidien, une foule de grands écrivains et de journalistes était là. Cette rencontre qui a duré plus de 3 heures a eu lieu dans la salle qui porte aussi son nom et qui est située dans l’ancien bâtiment d’Al-Ahram.

Photo : Ahmad Abdel-Razeq

Un artisanat à préserver

Emad Abou-Ghazi et Moustapha Hussein, président du syndicat des arts plastiques, heureux de promouvoir une tradition authentique.

En présence de Emad Abou-Ghazi, ministre de la Culture, l’association Assala pour les produits folkloriques a inauguré sa première conférence. Les participants ont été accueillis par Ezzeddine Naguib, président de l’association, et Al-Sayed Rachad, secrétaire général. Cette conférence, qui a duré toute la journée, a discuté des problèmes que connaît cette discipline dépendant des arts plastiques, ainsi que des solutions susceptibles de préserver l’artisanat.

Photo : Sayed Abd-Rabbo

Beauté, élégance et beaucoup d’entrain.

Loin des professeurs

L’hôtel Sheraton Le Caire a ouvert ses portes la semaine dernière pour accueillir les belles de la troisième année secondaire de l’école des religieuses franciscaines. Le but : célébrer la fin des études scolaires, même si elles n’ont pas encore passé leurs examens. Les filles ont préféré célébrer cette occasion sans parents ni professeurs.

 

Les fêtes de fin d’année se poursuivent

Des centaines ont jeté leurs portables à Al-Guéreini afin qu’il y inscrive son numéro.

Plus de 15 000 étudiants de l’Université canadienne d’Al-Ahram se sont réunis au siège de leur université pour célébrer la fin des études. Le programme a été chargé. La journée a commencé par une fête animée par le DJ Walid Al-Hariri,

et les chanteurs Karim Mohsen Mohamad Al-Kilani ainsi que la troupe Black Thema. Le chanteur Abdel-Fattah Al-Guéreini fut la surprise de cette journée.

Il a enchanté l’audience pendant plus de deux heures.

Photo : Abdel-Hamid Eid

Les orphelins choyés

Saad assiégé par les mômes.

L’homme d’affaires Riyad Armanious a invité cette semaine des centaines d’orphelins venant de plusieurs associations au parc d’Al-Azhar. Les enfants étaient contents de la présence des acteurs Ahmad Zaher et Rami Wahid. Aussi ont-ils passé de bons moments avec les spectacles présentés par les chanteurs Saad Al-Soghayar, Hamada Hélal, Nour Al-Arabi et Mohamad Aboul-Cheikh.

Les gamins se sont amusés toute la journée en chantant et en dansant. Avant de quitter le parc, les enfants ont eu droit à de petits cadeaux offerts par Armanious.

Photo : Abdel-Hamid Eid

L’Oscar à l’égyptienne

Les honorés ont reçu leurs prix des mains de Abdel-Moneim Saad, président du festival.

Une grande soirée a été organisée pour la remise des prix du 32e festival intitulé l’Oscar du cinéma égyptien. Un bon nombre de stars étaient présentes à cet événement qui a eu lieu à l’hôtel Pyramisa, dont Madiha Yousri, présidente du jury, Nabila Ebeid et le réalisateur Mohamad Abdel-Aziz, membres du jury. Le festival a honoré une palette de vedettes comme Samir Sabri, Mervat Amin, Youssef Daoud, Hend Rostom, Ezzat Al-Alayli, Elham Chahine, Mahmoud Yassine, Mohamad Riyad, Ahmad Adam, Ahmad Ezz et Dalal Abdel-Aziz. L’animation a été confiée à Ali Chabana, Azza Balbae, Nour Marawani, un chanteur tunisien, et Jeannot, la nièce de la star libanaise Sabah.

Photo : Sayed Abd-Rabbo

Des mythes sur toiles

Abdel-Moneim Kamel, président de l’Opéra, et Achraf Réda, directeur du secteur des arts plastiques auprès du ministère de la Culture, assistant au vernissage.

La galerie de l’Opéra du Caire a accueilli cette semaine le vernissage de l’exposition du peintre Ahmad Imam sous le titre L’imaginaire mythique. 60 tableaux à l’huile dépeignent un monde pictural varié où les couleurs sont vives. L’artiste-peintre s’inspire de l’histoire de l’art des références mythiques et reproduit ses propres interprétations et ses fantasmes sur la toile. La Joconde, à côté, ressemble à une vieille dame pleine de rides. Par contre, l’Egypte est incarnée par une jeune fille en blanc accueillie à bras ouverts par une foule bigarrée de gens qui la saluent et l’encouragent.

 

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.