Une soirée brillante à Damas

C’est sur les rythmes de l’air patriotique Watani al-arabi (ma patrie arabe) et avec le drapeau égyptien et syrien brandis par un mannequin en tenue pharaonique que le défilé du styliste Hany El Behairy s’est clos. Malgré la situation politique difficile en Syrie, El Behairy s’y est rendu pour participer à un défilé qui a regroupé ses collègues des pays arabes. C’est d’ailleurs le premier défilé de Hany El Behairy en Syrie, où il présente sa nouvelle collection Eté 2011 de robes de soirées et mariages.

El Behairy appose même sa touche sur les drapeaux.

Les mannequins, comme la collection, sont magnifiques.

Photos : Abdel-Hamid Eïd

Chanter pour les victimes et les martyrs de la révolution

Sous le titre Ensemble pour l’amour de l’Egypte un concert a été donné à l’Opéra du Caire, animé par la troupe Takht arabi et la chorale Oum Al-Nour. Les recettes de la soirée seront utilisées en faveur des blessés et des martyrs de la révolution du 25 janvier. Pendant de longs moments riches en émotions, les chansons patriotiques des grands chanteurs comme Oum Kalsoum et Abdel-Wahab ont rappelé au public le prix payé en vie humaine pour la révolution. 

L’amour de l’Egypte est très clair en costume, en décor et en chanson.

Notre Ahmed est aux anges !

Ahmed Loutfi, l’un des grands noms dans la presse francophone, et l’un des fondateurs d’Al-Ahram Hebdo, était au comble de la joie la semaine dernière. Sa fille aînée Mariam s’est, en effet, fiancée à Mohamed Bakr. Les deux tourtereaux travaillent dans une société de service après-vente. Une réception familiale a été organisée chez la fiancée, en présence des proches et amis du couple. Malgré les préparatifs d’une telle occasion, Ahmed Loutfi a travaillé sur ses articles jusqu’à la dernière minute.

Deux nouveaux anneaux viennent lier la vie de Mohamed et Mariam.

La vie sans fumer

La campagne intitulée « La vie sans fumeurs » a repris ses activités cette semaine après un arrêt de quelques mois, suite à la révolution. Cette campagne, lancée par l’actrice Hanan Tork, a été relancée cette semaine lors d’un colloque à l’Université de Hélouan, pour expliquer aux étudiants les dégâts du tabac et les moyens de s’en débarrasser. Etaient présents aussi le speaker Alaa Bassiouni et la poétesse Nour Abdellah.

Une salle au complet contre le tabac.

Photo : Sayed Abd-Rabbo

La révolution fait naître des talents

La révolution du 25 janvier a aidé les Egyptiens à révéler leurs talents. L’un d’eux, Abdel-Fattah Hamed, président de l’ONG « Le Moyen-Orient pour la paix et les droits de l’homme », a enregistré sur film le déroulement des événements de la révolution. Pour la première fois, il a organisé une exposition regroupant ces photos de figures égyptiennes. Cette exposition qui porte le nom « Pour l’amour de l’Egypte » a été organisée à la bibliothèque de Maadi en présence des artistes Tareq Al-Dessouqi et Ahmad Al-Guébali.

Le public attentif aux explications d’un jeune artiste.

Photo :Sayed Abd-Rabbo

Adieu M. le professeur

C’est le moment des promotions de la troisième secondaire (bac) et les lycéens organisent les soirées de graduation sans attendre les examens. Cette semaine, c’était le tour de l’English School. Filles et garçons ont chanté et dansé sur les rythmes des chanteurs Karim Mohsen, Mohamad Al-Kilani et Islam. Cette soirée, organisée à l’hôtel Novotel d’Héliopolis, s’est terminée un peu avant 2h du matin. Couvre-feu oblige !

L’école est enfin finie !

Photo :Sayed Abd-Rabbo