Al-Ahram Hebdo, Vie mondaine |

  Président
Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef exécutif
Hicham Mourad
  Conseiller de la rédaction
  Mohamed Salmawy

Nos Archives

 Semaine du 14 au 22 juillet 2010, numéro 827

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Kiosque

  Société

  Arts

  Idées

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Vie mondaine

La fête de la beauté égyptienne

Le coiffeur Haridi, qui a inventé la couronne de la reine, entouré des belles victorieuses.

La belle Dounia Hamed, 22 ans, étudiante à l’Académie maritime, a été élue cette semaine Miss Egypte 2010 lors du concours annuel organisé par Youssef Spahi à la Cité de la production médiatique. 9 jeunes filles ont accédé à la demi-finale et quatre d’entre elles sont passées en finale. Mira Khalil était la première dauphine et la deuxième était Asmaa Abdel-Mawgoud. En marge, Sara Al-Khouli a été élue Miss World, tandis que Nada Abdel-Hay a été désignée Miss photogénique. Cinq critères ont été posées par le comité de la compétition pour y participer : l’assurance, le charme, la beauté, l’intelligence en plus de l’âge entre 18 et 27 ans.

 Photo: Sayed Abd-Rabbo

Le sari était bien sûr à la tête du défilé.

Nectar indien au Caire

Les tissus et les broderies indiens ont une réputation mondiale. C’est pour cette raison que l’hôtel Intercontinental City Stars a affiché complet après quelques heures de la publication de l’événement. Il s’agit d’une exposition de différents genres de tissus, des prêts-à-porter, des foulards … Egalement un défilé de mode a été organisé par de célèbres stylistes indiens ainsi que par des stylistes égyptiens. Au premier rang étaient présents Ahmad Darwich, ministre du Développement administratif, Alieddine Hilal, responsable des médias au PND, et l’actrice Dalia Al-Béheiri. Tout ce monde été accueilli par S.E. M. R. Swaminathan, ambassadeur de l’Inde au Caire.

 Photo: Abdel-Hamid Eïd

La femme polygame

Une hadja au top de sa forme.

On dit d’habitude un homme à femmes, mais peut-on parler d’une femme à hommes ? Pourquoi pas ? Azwag al-hagga Zahra (les maris de hadja Zahra), c’est le titre du nouveau feuilleton de hadja Zahra ou plutôt de l’actrice Ghada Abdel-Razeq, qui va être projeté sur le petit écran pendant le mois de Ramadan. Durant le tournage, Ghada a été tellement touchée par le geste de ces collègues qui lui ont cherché un gâteau à l’occasion de son anniversaire. Ghada a été entourée par le réalisateur Mohamad Al-Noqali, Ahmad Al-Saadani, Haggag Abdel-Azim et Chams.

Photo: Sayed Abd-Rabbo

Venez visiter l’Iraq

Une danse populaire qui transporte le folklore iraqien au Caire.

Partir en Iraq c’est presque impossible à cause de l’état actuel de sécurité. Ainsi, l’ambassade iraqienne au Caire a décidé de transporter son pays ici à l’Opéra. Danse, chants, décor et aussi costumes, tous ces facteurs ont dessiné un tableau qui a transporté les assistants en Iraq. Cette semaine a été inaugurée par Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture, son homologue iraqien, Maher Al-Hadithi, ainsi que S.E. M. Nizar Al- Khaïrallah, ambassadeur d’Iraq au Caire, et la communauté iraqienne qui a ressenti de la nostalgie.

 Photo: Abdel-Hamid Eïd

Touchons du bois pour cette fraternité.

Le mariage de la benjamine

Pour toutes les fans de l’acteur Karim Abdel-Aziz, n’ayez pas peur, ce n’est pas son mariage numéro .... Mais c’est simplement celui de sa sœur Yasmine avec Mohamad Karam Badra. Yasmine est non seulement sœur du star, mais fille du réalisateur, le célèbre Mohamad Abdel-Aziz. Plusieurs actrices ont répondu à l’invitation qui a eu lieu à l’hôtel Semiramis Intercontinental, dont Elham Chahine, Lebléba, Hussein Fahmi, Nabila Ebeid et Mervat Amine.

 Photo: Abdel-Hamid Eïd

 

Une époque qui se termine bien

Quelle chance !

Plus de devoirs ni de leçons, c’est un plaisir. Mais s’il s’agit de recevoir le diplôme des mains de ton chanteur préféré, c’est une merveille. C’est le cas des élèves de l’école Dream International à Dream Land au 6 Octobre, qui ont célébré leur promo lors d’une grande soirée animée par Ihab Tewfiq, qui leur a remis lui-même leurs certificats.

Photo: Sayed Abd-Rabbo

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.