Al-Ahram Hebdo, Echangez, écrivez |
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 17 au 23 juin 2009, numéro 771

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Echangez, écrivez

Grippe Porcine. Une de nos lectrices propose de lancer des campagnes de sensibilisation dans les maisons pour éviter toute négligence de la part des citoyens face au virus A(H1N1).

Sensibiliser est obligatoire

La grippe porcine a fait son apparition en Egypte. L’inquiétude des citoyens a atteint son apogée. Dans une tentative de calmer les esprits et éviter toute contamination éventuelle, les responsables du ministère de la Santé ne cessent de donner des instructions dans les médias pour protéger et sensibiliser les citoyens. On a vu un responsable affirmant que le virus A(H1N1) n’est pas aussi dangereux que celui de la grippe aviaire H5N1 et que le virus peut être traité par le Tamiflu à condition que cela ait lieu dans les premiers jours de l’apparition des symptômes. Un autre responsable assure qu’il faut éviter de rester dans les lieux fermés. Il faut rafraîchir les maisons. N’oublions pas d’utiliser les désinfectants et de ne pas se faire la bise. Sans compter les publicités et les émissions d’informations à la télévision. A mon avis, le ministère déploie de grands efforts pour éviter toute propagation de la grippe porcine. Mais, je remarque qu’un nombre de citoyens ne s’intéressent pas beaucoup à respecter les instructions sous prétexte que « ce que Dieu veut sera réalisé ». Ces gens ne savent pas qu’ils seront un jour un facteur qui mènera à la propagation du virus sans qu’ils le sachent. Eux-mêmes pourraient être victimes de la grippe ainsi que leurs familles à cause de leur négligence. Pour remédier à ce phénomène, je propose aux responsables du ministère de la Santé de lancer des campagnes de sensibilisation dans les foyers pour expliquer le danger du virus. Même si cette initiative est coûteuse, j’estime qu’elle portera ses fruits.

Hanaa Aly,
Banha.

 

Alerte à Zamalek

La grippe porcine a été déclarée chez plusieurs personnes, en plein cœur du Caire, dans le quartier chic de Zamalek. Que doivent faire les habitants de ce beau quartier pour sortir de cette situation grave et très préoccupante ? Je pense que les autorités du pays, et en premier lieu le ministère de la Santé, doivent prendre des initiatives urgentes pour protéger les habitants. Le ministère de la Santé doit communiquer clairement et dire quelles sont les précautions à prendre.

Youssef Ghanem,
Le Caire.

 

Des écoles arabo-musulmanes

Accepter la construction des écoles arabes pour faire connaître la civilisation musulmane aux Français n’est que justice rendue à celle-ci, dont certains veulent ignorer le bien-être du savoir qu’elle a légué à l’humanité. Il y a des gens qui ne reconnaissent pas ce que cette grande civilisation a apporté à l’humanité. Cependant, il y a des intellectuels et des politiques qui connaissent bien l’histoire de cette civilisation, mais essaient de l’ignorer, voire lui nier toute légitimité sur le legs scientifique qu’elle a laissé à l’humanité, et dont ils ne peuvent pas se passer. Contrairement à l’image que donnent de lui ceux qui gouvernent les peuples arabes et musulmans aujourd’hui, l’islam est l’incarnation du monde moderne que nous connaissons aujourd’hui. Il est venu par son génie scientifique éclairer l’humanité pendant que la majorité des peuples de la planète vivait dans l’ignorance totale. Il est le précurseur du développement de toutes les sciences que le monde entier utilise aujourd’hui. L’islam a fait d’abord une révolution dans une société arabe qui n’avait ni règles, ni lois, mais seulement des chefs de tribus qui faisaient leurs propres lois, celles des plus forts. Ensuite, il a réalisé l’œuvre la plus grandiose, la plus noble et la plus méritoire que les êtres humains n’aient jamais réalisée auparavant en dehors des Grecs : celle de mettre l’intelligence de l’homme au service de la science universelle pour la transmettre à toute l’humanité. Dès le début de son avènement (622 de l’ère chrétienne, qui marque la première année du calendrier musulman, dit hégire), des lettrés parmi les musulmans furent envoyés en mission partout dans le monde où ils pouvaient se rendre. L’objectif visé était multiple : faire connaître la nouvelle religion, l’islam, aux autres peuples, découvrir leurs civilisations et recueillir le plus possible de savoirs que celles-ci possédaient, en vue de les développer. Les missionnaires ne faisaient qu’obéir aux recommandations de l’islam, celles de « chercher le savoir du berceau jusqu’à la tombe ».

Les résultats obtenus en matière scientifique sont le fruit d’un travail de recherche de huit siècles d’efforts, mené par des savants appartenant à cette glorieuse civilisation musulmane. A ce titre, les savants qui ont réalisé des exploits inégalés en matière scientifique mériteraient d’être vénérés à titre posthume et leur mémoire glorifiée par ceux qui en bénéficient aujourd’hui. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans aucune des sociétés contemporaines qui utilisent pourtant leur savoir de façon ingrate, ce qui fait que ces savants restent anonymes à ce jour, ignorés par tous ou presque.

C’est avec l’avènement de l’islam (qui marque le début du calendrier de l’hégire — VIIe siècle ap. J.-C.) que les sciences ont été développées et diffusées dans le monde. Un savoir qui est devenu universel pour toute l’humanité et a permis à Le Pen et ses acolytes d’aller jusqu’à l’université … pour les insulter !

Huit siècles de gloire et de lumière que la civilisation arabo-musulmane a donnés au monde. Quand on prend l’encyclopédie arabe des noms propres, on est à la fois émerveillé et surpris. On est émerveillé par le nombre de savants arabo-musulmans (des centaines) qu’on y trouve, et surpris par l’abondance des ouvrages produits par ces derniers entre les VIIe et XIIIe siècles. Beaucoup de ces savants ont laissé des œuvres considérables dans tous les domaines scientifiques, mais aussi philosophiques et littéraires. Bagdad, que les USA ont détruit, était le rayon du soleil qui a répandu sa lumière sur le monde et qui a éclairé l’humanité, alors que celle-ci était encore plongée dans la nuit du temps.

Chérif Boudelal,
France.

 

Le nucléaire pour tous

J’ai lu de multiples réactions sur le site de la chaîne France 24. Ces réactions, dont certaines me semblent rationnelles et d’autres injustes, me poussent à réagir moi aussi, faute de quoi ce serait un péché moral que de me taire. Pourquoi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité auraient-ils le droit de posséder à eux seuls les armes nucléaires et non les autres ? Pourquoi diaboliser un pays qui effectue des avancées technologiques quand on sait qu’on a, nous aussi, le droit de le faire ? Tous les pays qui sont contre la politique occidentale sont, d’une façon ou d’une autre, objet d’une haine repoussante qui s’illustre par une campagne médiatique sans merci à leur encontre. Combien de personnes ont voyagé en Corée du Nord pour s’assurer que la population crevait réellement ? Ce qui d’ailleurs est en contradiction étroite avec leurs investissements en matière technologique ! Assez de cette vieille politique de deux poids, deux mesures qui évidemment engendre des pays révoltants à l’image de la Corée du Nord ou de l’Iran.

Boris Dimitry Okira,
France.

 

L’année blanche …

Je suis une mère de deux enfants, une fille en sixième année primaire et un garçon en troisième année secondaire. En effet, j’ai un problème avec mon fils qui tient à redoubler la troisième année secondaire et pouvoir rentrer à l’université de son choix. Nous en avons assez que nos enfants servent de cobayes. Le choix de mon fils n’est que le résultat de la décision du ministère de l’Education d’annuler la sixième année primaire. Ce qui implique qu’il y aura une année blanche et les universités recevront seulement ceux qui ont redoublé l’année du bac. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les responsables en Egypte tiennent constamment à nous stresser ou nous causer des tracas. A mon avis, le problème de l’éducation en Egypte est dû au changement de la politique de chaque ministre qui, une fois à son poste, dicte de nouvelles lois pour enrayer celles de son prédécesseur.

Karima Ahmed,
Le Caire.

 

Indice prometteur

Dalia Mégahed, une Egyptienne de 35 ans et mère de deux enfants, appartenant à la classe moyenne, originaire du quartier populaire d’Al-Sayeda Zeinab, travaille actuellement au Centre Gallup pour les études de l’opinion publique à Washington, et elle fait partie de l’équipe qui transmet les données sur le monde islamique au président américain Barack Hussein Obama.  C’est une musulmane voilée dont la principale tâche consiste à transmettre la voix de la majorité silencieuse des musulmans à tous ceux qui sont au centre de la décision à la Maison Blanche.

Que Dalia Mégahed fasse partie de l’équipe qui travaille sur le monde musulman n’est pas un hasard avec un président qui veut ouvrir le dialogue avec le monde musulman. Dalia Mégahed, connue pour son ouverture d’esprit, a émigré avec sa famille aux Etats-Unis lorsqu’elle n’avait que 4 ans. Elle a étudié et travaillé là-bas et a toujours été bien notée. Elle a souvent travaillé à une meilleure compréhension entre l’Occident et les musulmans, visant à améliorer l’image de l’islam en Occident.

Si Obama a promis le changement, alors le choix de Dalia Mégahed est un indice prometteur dans ce sens. Espérons que ce choix sera le début de la construction d’un pont de confiance mutuelle entre la nouvelle politique américaine et le monde arabo-musulman. Commençons donc par tendre nos mains pour ouvrir une nouvelle page dans nos relations avec le monde occidental.

Ossama Badawi,
Nouveau Caire.

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.