Al-Ahram Hebdo, Vie mondaine |
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 12 au 18 mars 2008, numéro 705

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Vie mondaine
 

Al-Sergani brille de tous ses feux 

Une décoration qui se joindra aux autres griffes Al-Sergani. 

Au siège de l’ambassade belge au Caire, une réception a été organisée par S.E. M. Daniel Leroy, ambassadeur de Belgique au Caire, en l’honneur de Chérif Al-Sergani, président du département général pour les bijoux auprès de l’Union générale des chambres de commerce. Ce dernier a reçu l’insigne de Commandeur de l’ordre de Léopard II décerné par le roi Albert II. Al-Sergani a reçu cette distinction pour ses efforts dans l’organisation de stages pour les Egyptiens formés dans les instituts belges en matière d’orfèvrerie et de joaillerie, en recevant des diplômes. Il est à noter que Chérif fait partie d’une grande famille spécialiste en bijoux en or et en diamant depuis des dizaines d’années.

Art rime avec études 

Donner aux étudiants la passion de l’art et de l’artisanat.

Un atelier pour les costumes inspirés des dômes des mosquées, la Radio numérique et d’autres projets ont été inaugurés cette semaine au siège de l’Université allemande dans Al-Tagammoe Al-Khamès, une des cités nouvelles dans les environs du Caire. Des autobus étaient disponibles au centre-ville pour transporter les convives au siège de l’université. Les invités ont été accueillis par le Dr Achraf Mansour, président du Conseil des curateurs de l’université.

Photo: Sayed Abd-Rabbo 

Rétrospective Chiha 

Chiha et son épouse reçoivent leurs amis Naguib Sawirès et Nabil Aboul-Hassan, directeur de la galerie.

C’est beau de revoir les grands succès d’un peintre. La galerie Ebdaa à Mohandessine a ouvert ses portes, cette semaine, pour accueillir l’exposition du peintre Ahmad Chiha. Il s’agit d’une rétrospective intitulée Estiadi.

Photo: Sayed Abd-Rabbo 

La reine de l’insolite

De plus en plus, les tissus des robes de Héba Al-Sissi se rétrécissent.

Chaque fois qu’elle fait son apparence, elle doit être insolite et audacieuse dans ses habits. C’est Héba Al-Sissi, Miss Egypt 2004. Héba a célébré cette semaine son anniversaire mais on ne sait pas lequel. Aux curieux d’aller fouiner pour le savoir.

Héba a été entourée par une foule d’amis comme les acteurs Samir Ghanem, Mohamad Al-Kholaï, Ahmad Falawkès, Youssef Sepahi, Noha Al-Amroussi, le styliste Mohamad Dagher, et les chanteurs Rami Sabri, Simone, Diana Carazan et Gihane Rateb.

 Photo: Sayed Abd-Rabbo 

Haïfaa, icône de beauté 

Tout brille chez Haïfaa : robe, montre et même le micro.

Les amateurs des diamants et des bijoux avaient rendez-vous cette semaine à Doubaï à l’occasion d’un défilé de plusieurs compagnies qui se tient pour la première fois au Moyen-Orient. Cet événement a été animé par la belle Haïfaa Wahbi.

Photo: Abdel-Hamid Eid 

Les écoles font la fête

Karika au Bon Pasteur

Exceptionnellement, deux écoles ont ouvert leurs portes un vendredi. La première Le Bon Pasteur à Choubra qui organisait sa kermesse annuelle. Là, ce n’est pas seulement des jeux et des tombolas, mais il y avait aussi de la musique. Cette journée a été animée par Essam Karika et les DJ Ahmad Chaker et Ahmad Atef. Professeurs, élèves et parents, tous ont bien passé leur temps avec ce programme chargé. L’autre école était Narmer au Tagammoe Al-Khamès qui a organisé un Fun Day pour ses élèves. La journée a été animée par Mohamad Hamaqi.

  Photo: Sayed Abd-Rabbo et Hachem Aboul-Amayem 

 

La grâce féminine en vedette

 

Une féminité débordante.

Moment de féminité ou Lahazat onoussa, ce film a réussi à présenter l’autre face de la femme qui est tellement romantique et sensible. Une avant-première a été organisée au cinéma Nile City où les spectateurs étaient reçus par les acteurs Gomana Mourad, Ola Ghanem, Ibrahim Yousri, Hussein Al-Imam, Nabil Al-Hagrassi et le réalisateur Moënes Al-Chorbagui. Il n’y avait pas seulement les acteurs du film, mais aussi d’autres stars comme Nadia Al-Guindi et Ihab Tewfiq.

Photo: Sayed Abd-Rabbo 

Le défilé de toutes les beautés

 

Haridi présente pour la première fois des robes de mariage de sa création.

Un festival de beauté a été organisé cette semaine à l’hôtel Mövenpick de la Cité médiatique dans la banlieue du 6 Octobre. Des coiffures, des robes de noce, maquillages et  tatous, tous défilaient durant ce festival. Parmi les participants, le coiffeur Mahmoud Haridi d’Egypte et Nesrine Boghdadi d’Arabie saoudite. Il est à noter que cette dernière est spécialiste de maquillages et de tatous bien qu’elle porte le niqab.

 Cherchez l’enfant en soi 

Vive la créativité dès l’enfance.

Bien que l’on soit en pleine année scolaire et qu’il n’y ait pas de congé, la plupart des élèves ne veulent pas de l’école et demandent plutôt d’aller au cinéma. Ils ont raison puisque ces cinémas sont consacrés aux films du 18e Festival international du cinéma du Caire. Pour l’inauguration du festival, une soirée a été organisée à l’Opéra en présence de plusieurs délégations représentant 42 pays. Dix acteurs ont été choisis, car ils ont commencé leur carrière depuis leur enfance comme Chadia, Leïla Eloui, Mamdouh Abdel-Alim, etc. Les convives en culottes courtes ont été accueillis par Farouk Hosni, ministre de la Culture, Fawzi Fahmi, président du festival, et Soheir Abdel-Qader, directrice du festival.

 Photo: Abdel-Hamid Eid

Les multiples talents de la famille Nouh 

La femme, toujours point d’attraction des yeux des hommes.

Un chanteur, un compositeur, un peintre, etc. Les membres de la famille Nouh semblent tous doués. Hussein Nouh, ingénieur et peintre, a tenu son exposition cette semaine à Saqiet Al-Sawi. Nostalgie est le titre du vernissage qui renferme des tableaux incarnant l’aspect féminin des filles d’Eve. Un bon nombre de mordus de la peinture étaient présents comme Moustapha Hussein, Mohamad Abdel-Moneim Al-Sawi, l’actrice Leïla Eloui et son époux et bien sûr le frère du peintre, le grand chanteur Mohamad Nouh.

 Photo: Abdel-Hamid Eid 

Mahmoud Yassine toujours sous les spots  

Un honneur bien mérité.

Le Lion’s Club Al-Guiza Cosmopolitan a choisi l’acteur Mahmoud Yassine comme invité d’honneur de son colloque mensuel. Des questions professionnelles et personnelles lui ont été posées, surtout que lui et son épouse, Chahira, qui elle aussi a fait du cinéma, sont parmi les couples les plus réussis dans le milieu du cinéma. C’était d’ailleurs cela le principal thème des discussions entre l’invité et les membres du club, surtout les membres femmes. A la fin de cette rencontre chaleureuse, Mohsen Makram, président du club, a offert une distinction du club à Mahmoud Yassine.

 Photo: Abdel-Hamid Eid

 Bravo ! Bravo ! Bravo ! 

Farah lit son premier conte, entourée de sœur Raymonde et de M. Wassim.

AC’est par ce slogan que Farah Khaled, élève de première primaire, a été accueillie par ses camarades à l’école de Notre Dame des Apôtres de Zeitoun, la semaine dernière. Cause : cette petite de 6 ans a été choisie par les directeurs de l’école, la sœur Raymonde et M. Wassim, pour être honorée pour son conte écrit en français, « Michou, un chien paresseux ». Farah a reçu la médaille pour sa créativité, au milieu des applaudissements et des cris de joie de toutes les élèves. La petite écrivaine est la fille de notre collègue Maha Al-Cherbini, journaliste dans la rubrique internationale.

 

 Pas de vie privée pour les stars 

Depuis leur mariage, Hussein et Léqaa sont devenus un sujet de débat.

Il paraît que les comédiens Hussein Fahmi et Léqaa Sweidane vont abandonner leur carrière et vont s’occuper à répondre aux accusations qu’ils affrontent dès le premier jour de leur mariage. Chaque semaine, ce couple est l’invité d’honneur d’un colloque ici ou là. Cette semaine, il était au Lion’s Club Al-Orouba dirigé par Maher Makhlouf. La plupart des questions étaient sur le rôle de Léqaa dans la pièce de théâtre qui se joue actuellement Zaki fil wézara (Zaki au ministère). A la fin de cette rencontre, Hussein Fahmi a été décoré par le président du club.

 Photo: Sayed Abd-Rabbo

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.