Hebdomadaire égyptien en langue française en ligne chaque mercredi

La vie mondaine

La Une
L'événement
Le dossier
L'enquête
Nulle part ailleurs
L'invité
L'Egypte
Affaires
Finances
Le monde en bref
Points de vue
Commentaire
d'Ibrahim Nafie

Carrefour
de Mohamed Salmawy

Idées
Portrait
Littérature
Livres
Arts
Femmes
Société
Sport
Environnement
Escapades
Patrimoine
Loisirs
La vie mondaine

27 ans de révolution à Héliopolis

C’est dans sa résidence d’Héliopolis que S.E. M. Mohamed Reza Raouf Sheibani, ambassadeur d’Iran au Caire, a donné une réception pour célébrer le 27e anniversaire de la révolution iranienne. Sur la photo, S.E. M. l’ambassadeur coupant le gâteau avec Rachid Mohamad Rachid, ministre de l’Industrie et du commerce.
Un bon gâteau pour fêter l’événement...
Photo Wanis Khatchig

Bienvenue à l’italienne

Toujours créatif dans ses idées, S.E. M. Antonio Badini, ambassadeur d’Italie au Caire, a convié à une soirée trois nouveaux ambassadeurs venus sur les bords du Nil. Il s’agit de Leurs Excellences M.M. Philippe Coste, ambassadeur de France, Francis Ricciarrdone, ambassadeur des Etats-Unis et A. Gobinathan, ambassadeur de l’Inde. Les diplomates ont été entourés par un bon nombre d’invités, comme S.E. M. Mohamad Farag Al-Doqali, ambassadeur du Maroc au Caire, Ali Al-Saïdi, ex-ministre de l’Electricité, Abdel-Moneim Kamel, président de l’Opéra, l’homme d’affaires Ibrahim Kamel et le musicien Nassir Chamma.

M. Badini initie les nouveaux ambassadeurs à la vie égyptienne.
Photo Aymane Barayez

Un mabrouk saoudien

Il paraît que la grande victoire remportée par l’équipe nationale de foot il y a deux semaines qui a enlevé, haut la main, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) va continuer de susciter fêtes et joie. Cette semaine, toute l’équipe ainsi que les membres de la Fédération de football étaient les invités d’honneur d’une grande soirée organisée par le prince saoudien Tork Ibn Abdel-Aziz, à l’hôtel Mövenpick à la Cité des médias. Elle était destinée à décorer tous les membres ayant contribué à ce succès. Durant cette soirée, le prince a offert un chèque de deux millions de L.E. en guise de cadeau pour l’équipe. Les joueurs étaient entourés aussi par quelques acteurs comme Saïd Saleh, Ahmad Adawiya et Ahmad Bédeir.
Photo Hussein Machkour

Une favorite pour les fans de Sadate

Des photos, des lettres politiques, des objets favoris et quelques tenues officielles du président Anouar Al-Sadate sont les contenus du nouveau musée inauguré cette semaine au Village pharaonique. Ce musée, baptisé La légende de la guerre et de la paix, est le deuxième après celui consacré au président Abdel-Nasser. Pour l’inauguration, elle était remarquable : Gihane Al-Sadate, veuve de l’ex-président, Ossama Al-Baz, conseiller politique du président Moubarak, Esmat Abdel-Méguid, ex-secrétaire général de la Ligue arabe, Mohamad Awad Tagueddine, ex-ministre de la Santé, Mona Abdel-Nasser, fille du président Nasser, l’écrivain Anis Mansour, ainsi que les acteurs Mahmoud Qabil et Ibrahim Khan. Après la cérémonie, une conférence de presse a été organisée où quelques convives ont raconté leurs souvenirs avec le président Sadate. Tout ce monde a été accueilli par Abdel-Salam Ragab, le propriétaire du Village pharaonique.
Photo Mohamad Aboul-Einein

54 ans de cinéma

Bravo aux hommes du septième art.Le Centre catholique égyptien, fidèle à sa tradition cinéphile, a remis la plupart de ses prix cette année au film de Sandra Nachaat Mallaki Eskendériya : meilleur film, meilleure réalisation pour Sandra Nachaat, meilleur scénario pour Mohamad Hefzi, et un certificat d’estime pour son héroïne, Ghada Adel. Quant au prix du meilleur acteur, il est allé à Achraf Abdel-Baqi pour son rôle dans Khali min al-kolestérol, et celui de meilleure actrice à Menna Chalabi, pour son rôle dans le film Banat west al-balad, et le prix du jury pour le réalisateur du même film, Mohamad Khan, etc. C’était la 54e édition de ce festival. Les résultats ont été proclamés par la vedette Hala Sedqi, et les prix ont été distribués par le père Youssef Mazloum, président du festival. Le centre a également honoré, en marge du festival, Nelly, Hassan Youssef, Gamal Ismaïl et Dorriya Charafeddine. Il est à noter qu’au début de la soirée, le centre a dénoncé les caricatures contre le prophète Mohamad.
Photo Abdel-Hamid Eid

Doreid, un grand enfant

Quatre enfants ont décidé de réorienter la vie de leur père après la mort de leur mère. Tel est le thème du nouveau film Les Petits parents, joué par la star syrienne Doreid Lahham avec la comédienne égyptienne Hanane Tork, Salma Al-Masri et 4 enfants syriens. Le film, écrit et réalisé par Doreid Lahham, a été présenté la semaine dernière en avant-première au cinéma Nile City, en présence de ses vedettes ainsi que des comédiens Mahmoud Abdel-Aziz, Raghda, Mervat Amin et le Syrien Gamal Soliman.
Les « petits parents » avec leur père.
Photo Abdel-Hamid Eid

Horizon élargit son horizon

L’hôtel Sonesta ainsi que l’hôtel Le Méridien Héliopolis ont été le point de mire des intellectuels au Caire. Durant deux jours successifs, la maison d’édition Horizon a organisé une réception pour célébrer la publication du nouveau livre Momo et Loulou, de l’écrivaine égypto-canadienne Mona-Latif Ghattas et l’écrivaine canadienne Louise Desjardins. Le livre raconte les souvenirs d’une relation entre une fille égyptienne et une autre canadienne à travers l’Internet. L’autre livre intitulé La violence à l’école n’est pas un jeu d’enfant, de l’écrivaine canadienne Diane Prud’homme. Ce livre montre comment distinguer la violence des autres manifestations qui peuvent lui ressembler et les clés qui nous permettent de bien reconnaître la violence telle qu’elle est exercée par les élèves du primaire.
Mona et Louise, une relation via internet.
Photo Salah Ibrahim

L’amour cinq étoiles

Rouge, rouge, rouge. C’était la couleur qui décorait la capitale le jour de la Saint-Valentin. Quant à la soirée, la même couleur illuminait non seulement les rues et les magasins, mais aussi les salles de tous les hôtels, ainsi que les robes de soirée de toutes les jeunes filles. A l’hôtel Four Seasons, une grande fête a été organisée pour l’occasion, animée par la belle Elissa et le charmant Waël Gassar. Une autre soirée à l’hôtel Grand Hyatt a été organisée par le club Rotary Cléopatra sous la direction de Nagwa Al-Far. Elle a été animée par la séduisante Haïfaa Wahbi, Youri Méraqadi et Dolly Chahine. Une foule d’acteurs était là, comme Nadia Al-Guindi, Nelly, Ahmad Eid et le réalisateur Chérif Sabri. Le revenu de la soirée a été consacré aux enfants atteints de pneumonie. Une autre fête animée par la chanteuse Chérine a été tenue à l’hôtel Conrad. Durant cette soirée qui s’est terminée vers l’aube, des roses rouges ont été distribuées aux assistants.

Au bord du Nil et sur le bateau Le Pacha, des hommes d’affaires, des responsables et des ambassadeurs ont assisté à cette célébration romantique. Parmi eux on remarquait la présence de S.E. M. Antonio Badini, ambassadeur d’Italie au Caire. Enfin, l’amour est aussi dans les tubes : « Une chanson d’amour » est le titre de la nouvelle chanson du duo Nadia Moustapha et Gawad Al-Ali. Cette tournée dans le studio Al-Ahram a été lancée le jour de la Saint-Valentin.

Haut de page
 

Pour les problèmes techniques contactez le webmaster

Adresse postale: Journal Al-Ahram Hebdo
Rue Al-Gaala, Le Caire - Egypte
Tél: (+202) 57 86 100
Fax: (+202) 57 82 631