Hebdomadaire égyptien en langue française en ligne chaque mercredi

Commentaire

La Une
L'événement
Le dossier
L'enquête
Nulle part ailleurs
L'invité
L'Egypte
Affaires
Finances
Le monde en bref
Points de vue
Commentaire
d'Ibrahim Nafie

Carrefour
de Mohamed Salmawy

Idées
Portrait
Littérature
Arts
Société
Sport
Environnement
Loisirs
La vie mondaine
Une action nationale
Par Ibrahim Nafie

L’Egypte a remporté, pour la 5e fois, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et a ainsi enregistré un chiffre record. Cette victoire a réjoui des millions d’Egyptiens. Depuis le début de la compétition, le public égyptien s’est rendu en masse aux matchs pour encourager l’équipe nationale. Les nouvelles générations de jeunes hommes et de jeunes filles ont afflué au stade avec un enthousiasme impressionnant. C’est ainsi que l’entraîneur français de la Côte-d’Ivoire, Henri Michel, a placé l’enthousiasme des supporters à la tête des trois facteurs qui ont conduit l’équipe égyptienne à la victoire.

L’esprit patriotique s’est répandu dans la rue égyptienne. Les citoyens, de différentes classes sociales et de différentes catégories d’âges, brandissaient le drapeau égyptien. Ce peuple amoureux de son pays aspire à un exploit au niveau national. Quand il trouve des indices de sérieux, il se regroupe autour de l’équipe de travail pour l’encourager et la soutenir. Ceci signifie que notre peuple apprécie les personnes qui travaillent avec sérieux et dévotion. Et lorsque ce peuple trouve un exploit palpable dans n’importe quel domaine, il en jouit. C’est uniquement de cette manière que nous pouvons restituer l’esprit patriotique qui a réalisé des miracles dans l’Histoire de l’Egypte.

Cette victoire arrive à point, après la catastrophe du naufrage du ferry. Cette catastrophe a fait pleurer tous les Egyptiens, la coupe a redonné le sourire et un espoir pour l’avenir. Dans ce contexte, il faut saluer l’initiative du joueur Ahmad Hassan qui a fait don de la moitié de sa récompense à l’enfant égyptien qui a perdu toute sa famille dans le naufrage. C’est là un modèle à suivre.

Si l’Egypte avait déjà remporté la CAN quatre fois, nous avions besoin de cette dernière victoire car elle survient à un moment où la négligence et la corruption sévissent dans de nombreux domaines de notre vie et où l’hypocrisie et l’opportunisme se sont emparés de nombreuses personnalités. Partant, la réalisation d’une telle victoire est le seul moyen de regagner la confiance des Egyptiens et de leur redonner confiance en leurs capacités et en leur pays. Le peuple égyptien de par sa nature est un peuple qui aime la vie, qui déteste l’extrémisme, un peuple pieux depuis la nuit des temps, capable de réaliser les plus grands exploits si les chances se présentent à lui.

J’espère que la victoire de la CAN sera le début d’une action nationale dans tous les domaines avec un esprit égyptien authentique loin des slogans et des emblèmes.

 

Pour les problèmes techniques contactez le webmaster

Adresse postale: Journal Al-Ahram Hebdo
Rue Al-Gaala, Le Caire - Egypte
Tél: (+202) 57 86 100
Fax: (+202) 57 82 631