Les articles de Racha Darwich

Le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) fournit, dans un récent rapport, quelques chiffres qui montrent l’importance de la transformation agricole en Afrique.

Le stockage du blé dans des silos modernes a permis de réduire les pertes et d’assurer des réserves de 9 mois de cette denrée stratégique pour les Egyptiens.

Les Egyptiens sont le premier peuple au monde à avoir conçu l’idée de stocker les grains d’une manière scientifique pour les utiliser ultérieurement sans qu’ils se dégradent. Les silos remontent ainsi à plus de 7 000 ans.

Le ministère des Finances vient de lancer une série de modifications des dispositions de la charte exécutive de la loi relative à la taxe sur la valeur ajoutée, qui déterminent les procédures pour bénéficier des exonérations prescrites dans les derniers amendements de la loi relative à la taxe sur la valeur ajoutée.

Le gouvernement prépare une conférence internationale sur l’investissement. L’objectif étant d’augmenter les investissements et le flux des devises étrangères. Des études parlementaires sont en cours pour lever les obstacles à la croissance des investissements.

Malgré le caractère consultatif des avis de la Cour Internationale de Justice (CIJ), la résolution de l’Assemblée générale de l’Onu demandant à la CIJ de se pencher sur la question de l’occupation israélienne est largement saluée.

Avec la création de l’Association égypto-chinoise des hommes d’affaires, de nouveaux espaces de coopération s’ouvrent entre Le Caire et Pékin, alors que la Chine est déjà le deuxième partenaire commercial de l’Egypte.

Les relations sino-égyptiennes ne se limitent pas à l’aspect économique. Les deux pays partagent une longue histoire de relations diplomatiques, politiques et culturelles.

Dr Ahmed Sultan, spécialiste des affaires énergétiques et membre du comité de l’énergie au syndicat des Ingénieurs, revient sur l’importance du premier sommet sino-arabe et la coopération entre les deux parties dans le domaine de l’énergie.

Dans le cadre de sa participation à la COP27, Agnès Pannier-Runacher, ministre française de la Transition énergétique, confirme l’engagement de la France à renforcer ses financements pour le climat et à atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Elle explique les démarches adoptées dans ce contexte.

A l’occasion de la COP27, une série d’accords a été conclue entre la France et l’Egypte dans le domaine environnemental. Focus.

Le gouvernement vient de lancer la plateforme de la carte verte de l’Egypte. Une plateforme qui expose les efforts du transfert vers une économie verte à travers 3 principaux volets : les projets verts, les hôtels verts et les réserves naturelles, ainsi que l’initiative de Hayah Karima (vie décente).

La première visite de Joe Biden en Egypte dans le cadre de sa participation à la COP27 à Charm Al-Cheikh vient couronner 100 ans de relations entre les deux pays.

L’expulsion d’un parlementaire égyptien d’une séance sur la justice climatique, organisée par les Nations-Unies à Charm Al-Cheikh est au cœur d’une vaste polémique.

Du financement à la décarbonisation en passant par l’eau, la biodiversité et l’agriculture, de nombreux sujets sont sur la table à Charm Al-Cheikh. L’objectif étant de parvenir à un consensus sur les actions-clés pour faire face aux changements climatiques.

Sous le slogan « Arrêtez de tuer les animaux », des activistes ont organisé une manifestation devant la salle de conférence de Charm Al-Cheikh pour exiger que le monde cesse de tuer les animaux.

La COP27 tiendra ses travaux à Charm Al-Cheikh. Une ville aux multiples facettes qui ne manquera pas de séduire un public varié. Focus.

Cette station balnéaire et ses environs offrent plusieurs attractions et expériences, y compris de superbes plages pour des vacances au soleil. Si vous êtes amoureux de la nature, 3 zones protégées sont absolument à visiter.

Pendant deux semaines, la conférence discutera des grands dossiers du climat.

Figurant parmi les dix langues les plus parlées au monde, le swahili est l’objet de nombreux efforts pour en faire la lingua franca de l’Afrique.

1 2 3