Les articles de Maha Salem

3 questions à Dr Abdel-Hadi Rabea, spécialiste de la Libye, sur la gestion de la catastrophe et ses conséquences politiques.

Les combats qui se poursuivent depuis plusieurs semaines dans le nord-est de la Syrie entre Kurdes et Arabes menacent le fragile équilibre des forces dans cette région stratégique. Et inquiètent bien au-delà des frontières syriennes.

Dans une tentative de relancer sa contre-offensive, Kiev multiplie les attaques de drones à l’intérieur du territoire russe. Moscou, de son côté, dit en avoir détruit près de 300.

Lors d’un sommet inédit près de Washington, les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ont essayé de s’unifier pour envoyer un signal d’unité à la Chine, la Russie, mais aussi à la Corée du Nord.

Le ministre iranien des Affaires étrangères s’est rendu cette semaine à Riyad pour son premier déplacement officiel sur place depuis le rétablissement des liens diplomatiques entre les deux pays.

Dans un climat politique tendu, les forces politiques au Pakistan ont nommé un nouveau premier ministre par intérim, dont la mission principale est d’organiser des élections générales dans trois mois.

Un accord avec l’Onu pour l’acheminement de l’aide humanitaire permet au régime syrien d’entamer un rapprochement et une réhabilitation auprès de la communauté internationale.

Dr Ali Atef, spécialiste des affaires iraniennes, revient sur les retombées de l’accord entre Washington et Téhéran sur la libération des prisonniers américains en Iran.

L’état d’urgence a été déclaré dans le nord de l’Ethiopie après l’éclatement de combats entre l’armée et des combattants locaux dans la région de l’Amhara.

L’Arabie saoudite a organisé une conférence pour mettre un terme au conflit ukrainien. Une mission difficile en l’absence de la Russie et au moment où les combats s’acharnent sur le terrain.

Moscou accuse de nouveau Kiev de l’avoir attaqué avec trois drones qui ont ciblé la capitale. La multiplicité de ce genre d’attaques risque de donner une nouvelle dimension au conflit.

Les Etats-Unis et la Chine poursuivent leurs contacts au plus haut niveau. Malgré de profonds désaccords, Washington mise sur une doctrine : la coexistence pacifique avec la Chine.

Washington a franchi un pas dans son aide militaire à Kiev en promettant de livrer des armes à sous-munitions à l’Ukraine, qui peine à avancer dans sa contre-offensive.

Alors que l’Ukraine reconnaît une avancée russe dans l’est et peine dans sa contre-offensive lancée il y a un mois, elle mise toujours sur encore plus de soutien européen.

Avec la visite, hautement importante, d’Antony Blinken, précédée par celle de Mahmoud Abbas, la Chine a occupé cette semaine le devant de la scène. Pékin poursuit sa politique visant à passer d’une puissance économique à une puissance politique.

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, s’est rendu en Arabie saoudite afin de régler les nombreuses divergences avec Riyad.

Après des semaines de préparation, l’armée ukrainienne a lancé une offensive pour tenter de percer les défenses russes, dans l’espoir de reprendre les territoires passés sous le contrôle de Moscou.

Riyad et Washington intensifient leurs efforts pour une reprise des discussions entre les belligérants au Soudan. En attendant, les combats redoublent d’intensité et la situation humanitaire s’aggrave.

Le 32e sommet de la Ligue arabe s’est tenu cette semaine à Djeddah avec deux présences remarquables : celle de Bachar Al-Assad, de retour à la ligue après des années d’absence, et celle de Volodymyr Zelensky, invité surprise du sommet.

Les législatives turques, qui se sont tenues en même temps que la présidentielle, le 14 mai, ont vu le maintien de la majorité absolue du camp présidentiel au parlement.

1 2 3 4