Les articles de Hanaa Al-Mekkawy

Des décennies durant, les habitants du village d’Al-Nazla ont transformé l’argile en objets usuels, tout en conservant différentes techniques qu’ils ont héritées de leurs ancêtres. Ils continuent encore de fabriquer différentes formes de poterie que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Une documentation sérieuse, des recherches approfondies et des vidéos explicatives diffusées sur les réseaux sociaux. Deux jeunes frères palestiniens ont lancé cette initiative pour raconter l’histoire des villages autrefois palestiniens. Leur façon à eux de défendre la cause palestinienne.

Elles ont longtemps orné les toits des maisons de la campagne égyptienne, mais on les voit aujourd’hui de moins en moins. Ce sont les célèbres tours à pigeons. Bien plus que l’élevage des pigeons, ces tours font partie de la culture égyptienne. Reportage au gouvernorat du Fayoum.

L’été s’installe et la température grimpe, on se sent léthargique et on n’a aucune envie de cuisiner. La solution ? Opter pour de délicieux repas d’été faciles, nutritifs et légers.

A l’approche du grand Baïram, haute saison de la consommation de viande, le marché des grils et des barbecues est en effervescence. Reportage à Taht Al-Rabea dans le quartier de Gamaliya.

L’Egypte se tourne de plus en plus vers la culture du tournesol. Une plante qui s’adapte à des conditions météorologiques instables et qui est cultivée dans presque n’importe quel sol. Reportage dans les champs du Fayoum.

Inexistantes il y a à peine quelques années, les entreprises de pompes funèbres ont fait leur entrée en Egypte, au grand dam des hanoutis traditionnels.

On le consomme matin, midi et soir, on l’offre aux invités comme un signe de bienvenue et il est présent partout et toujours. C’est le thé, une boisson essentielle dans la vie des Egyptiens. Focus.

Plusieurs projets de transport en commun fonctionnant à l’énergie propre sont en construction en Egypte.

Le gouvernement a lancé un plan de conversion des moyens de transport aux énergies propres, en vue de préserver l’environnement.

Depuis que les Fatimides ont appris aux Egyptiens comment fermenter les légumes, le torchi (légumes marinés) est devenu un élément essentiel de la table, surtout pendant le Ramadan. Tournée dans les coulisses de sa production.

Considéré comme l’une des confiseries les plus prisées, le chocolat cache bien des secrets. Et pour l’apprécier au maximum, mieux vaut les dévoiler. Tournée à l’occasion de Pâques, saison du chocolat par excellence.

Ce n’est pas seulement une question de marque ou de réputation, mais aussi de goût.

Le Ramadan est par excellence la saison des feuilletons télévisés. Diffusés en grand nombre et largement suivis par les téléspectateurs, ils occupent une place spéciale durant le mois de jeûne. Une tradition ancrée chez les Egyptiens depuis des décennies.

Fourrée à la crème ou aux noisettes, la konafa est la pâtisserie reine du mois du Ramadan. Sa préparation exige beaucoup de minutie. Tournée dans le monde d’un délice si cher aux Egyptiens.

Qui dit Ramadan dit bonne chère. Une table garnie à chaque iftar, combinant plats traditionnels et nouveautés. Loin de la concurrence entre restaurants et pâtisseries, le mieux est certainement le fait maison. Voici quelques recettes de base pour un Ramadan bien délicieux !

Le phénomène des enfants des rues interpelle de nombreuses ONG, dont le Samu Social International Egypte (SSIEG). Une ONG qui travaille sur le terrain pour leur venir en aide et contribuer à limiter ce fléau.

Voyager, découvrir le monde, s’exposer à diverses cultures. La vie des diplomates fait rêver. Mais leurs enfants, malgré cette expérience enrichissante, ratent souvent le sens du « Home, Sweet Home » au risque de s’en trouver troublés. Témoignages.

Tablia Balady est un petit restaurant sympa du centre-ville où l’on peut déguster la cuisine traditionnelle égyptienne à des prix très abordables. Tournée.

1 2