Semaine du 31 mai au 6 juin 2017 - Numéro 1178
Une bonne décision…

Rim Chawki, 6 Octobre.

L’une de nos lectrices exprime sa joie après que le gouvernement a décidé d'indemniser les marchands ambulants de la rue 26 Juillet au Caire

Je suis très satisfaite de cette décision, car je pense que cela permettra de résoudre l’anarchie et les embouteillages qu’ils provoquent. Bien que les propriétaires et les locataires des magasins refusent cette décision, car ils disent que ça va leur faire perdre de l’argent, c’est quand même une bonne décision qui a été prise à temps. Cette troisième ligne va relier Al-Ataba à Boulaq Al-Dakrour, et de cette façon, la circulation sera plus facile. Je passe chaque jour par la Rue de 26 Juillet pour aller à mon travail et la circulation y est catastrophique à cause des marchands ambulants qui ont transformé la rue en un véritable magasin à ciel ouvert.

Toutes sortes de marchandises y sont vendues, notamment des vêtements d’occasion, des livres, des jouets, des chaussures, des sacs ou encore des articles ménagers. Ils provoquent de nombreux embouteillages car ils entravent les voies des voitures et des piétons. Pour être honnête, l’Etat prend des mesures depuis quelques années pour résoudre cette problématique de marchands ambulants, notamment en leur trouvant d’autres lieux de vente. Cette initiative n’a cependant pas été appliquée car l’Etat a choisi des lieux sauvages loin des clients.

Cela a mené à la situation qui est la nôtre aujourd’hui. Les propriétaires des magasins débattent toujours avec le gouvernement sur cette question … 


Le sport avant tout

Radwa Mohamed, Héliopolis.

Le sport est l’une des plus belles activités dans la vie car il nous donne de l’énergie positive et nous protège de l’énergie négative.

Le sport protège le corps des maladies et nous aide à nous relaxer après notre vie rendue stressante par les embouteillages, le travail, les enfants et la maison. Je fais du yoga dans mon club sportif. Le yoga est un sport à la fois physique et spirituel, mais malheureusement, ce genre de sport est peu connu en Egypte. Après un mois de pratique, je me suis sentie différente, plus calme, mieux et débarassée de toute énergie négative.

J’ai appris à changer mon comportement alimentaire. Ce qui m’a également remplie d’énergie positive et m’a redonné goût à la vie alors que j’étais sur le point de tomber dans la dépression. C’est pour cela que j’invite tous les Egyptiens à prendre le temps de pratiquer un sport, pour pouvoir mieux supporter la vie…