Semaine du 29 juin au 5 juillet 2016 - Numéro 1133
Chapeau à Leila Elwi et Khaled Al-Sawi

Salma Farouq, Alexandrie.

Une de nos lectrices donne son avis sur le contenu des feuilletons du Ramadan cette année. Elle en apprécie un en particulier.

Les feuilletons diffusés cette année durant le mois du Ramadan sont catastrophiques, sauf Elle et Da Vinci, interprété par les grands Leila Elwi et Khaled Al-Sawi. La plupart des autres feuilletons traitent de la violence et de la corruption dans notre société, ce qui a rendu l’atmosphère de ce mois sacré très mauvaise. Car même si cela existe dans notre société, le fait que tous les feuilletons ont pour thème de tels sujets est déprimant pour les téléspectateurs. Le feuilleton Elle et Da Vinci est plutôt d’ordre spirituel et à la fois romantique. Ce genre de thème est apprécié par les téléspectateurs qui veulent se distraire.

Le sujet de ce feuilleton est un peu curieux, car il raconte l’histoire d’une femme et d’un homme qui tombent amoureux mais dans leurs rêves. L’homme (Da Vinci) demande à la femme (Karma) de l’aider à sortir de cette situation. Karma va à la recherche de cet homme qui apparaît dans ses rêves. Elle va faire tout son possible pour le sortir de cet embarras. 


L'enfant est notre futur

Omar Hashem, Le Caire.

L’enfant égyptien est en danger. Il peut se retrouver face à des difficultés insurmontables dès sa naissance, quand il est issu d’une famille pauvre. Il peut être atteint de maladies à cause de l’environnement où il vit ou parce que la santé de sa mère l’empêche d’être allaité. Quelle que soit leur situation, le gouvernement doit démontrer plus d’intérêt aux familles pauvres et trouver des solutions à leur situation.

Il y a aussi la catégorie des enfants de familles moyennes avec des parents qui tentent de donner une vie et une éducation décentes à leur progéniture. Mais quand viennent les vacances d’été, c’est la catastrophe : les familles sont incapables de contrôler l’usage des jeux vidéo. C’est leur seul moyen de divertissement. Ils n’ont pas le temps de lire, dessiner ou visiter les musées. Ces jeux vidéo, comme la télé, tuent l’imagination de nos enfants en les éloignant des simples plaisirs de la vie. Ce n’est pas l’éducation que nos enfants méritent. Ici, le gouvernement a aussi un rôle à jouer avec la construction de clubs sportifs de jeunesse. Quand la société et les familles donneront plus d’intérêt aux enfants et joueront un rôle efficace dans la formation de leur personnalité, nous garantirons alors un meilleur futur pour notre pays. 


La mort sur la route

Achraf Mahdi, 6 Octobre.

10 morts et 4 blessées. Ces passagers d’un microbus allaient de la ville du 6 Octobre au centre-ville du Caire. La semaine dernière, j’ai vu cette catastrophe en allant au travail, cet accident est, bien sûr, à cause de la vitesse. Le problème de la circulation s’aggrave. Tous les jours, il y a de graves accidents dans divers gouvernorats. Il est inacceptable que dans un grand pays comme le nôtre le problème reste à ce même niveau de gravité.

Tous ceux qui conduisent dans les rues égyptiennes connaissent certainement la souffrance de se déplacer en voiture. La catastrophe c’est que les gens ont complètement oublié le code de la route. Personne ne met la ceinture, personne ne respecte les feux, les piétons, personne ne respecte la vitesse maximum. Et le grand problème : pas d’agents de police pour les sanctionner. Alors, les spécialistes doivent nous trouver des solutions efficaces pour venir à bout de cette situation.