Semaine du 20 au 26 avril 2016 - Numéro 1123
Le futur de notre pays

Amir Mahmoud, Héliopolis.

Un de nos lecteurs vient rappeler les dossiers importants que l'Egypte doit régler en urgence, comme celui des bas salaires et des prix à la consommation.

Le peuple égyptien est épuisé par la hausse des prix des produits de première nécessité, les bas salaires, le fardeau des embouteillages qui n’en finissent plus, la pollution qui nuit à leur santé. Pour cela, après deux révolutions, on espérait que la situation changerait, mais la vérité est que la majorité des citoyens égyptiens ne ressentent pas de grands progrès dans les différents domaines de la vie quotidienne.

Pour cela, je lance un appel aux responsables dans notre pays : donnez plus d’intérêt aux dossiers urgents pour améliorer la vie des pauvres citoyens ! Donnez plus d’intérêt aux zones sauvages ! Plus d’intérêt à l’enseignement , surtout dans les écoles publiques. Plus d’intérêt aux villages pauvres du sud de l’Egypte. Les hommes d’affaires ne sont pas les plus importants. Par ailleurs, j’invite aussi tous les citoyens à jouer un rôle actif dans la vie politique et sociale de notre pays. Réclamez vos droits, révoltezvous contre l’injustice, profitez de votre droit de vivre et travailler pour améliorer votre vie ! Il faut se rappeler tous ceux qui ont perdu la vie pour nos droits.

 


L'affaire des Panama Papers

Adel Hussein, Alexandrie.

Permettez-mo i de m’interroger avec vous chers lecteurs d’Al-Ahram Hebdo de l’intérêt des Panama Papers. Ce sont des documents qui dévoilent les comptes secrets détenus par des personnalités de premier plan à travers le monde. A quoi sert ce scandale international financier ?

Oui c’est très grave mais pourquoi maintenant ? Et pourquoi on ne trouve pas de noms de personnalités américaines ? Une longue liste avec plus d’une centaine de personnalités politiques, dont des chefs d’Etat, mais aussi des banques, des milliardaires, de grands noms du sport, des célébrités ou des personnalités. Et comme par hasard, la famille Moubarak figure sur la liste en question. Comme si notre pays manquait de scandales financiers ou autres.

D’ailleurs, où est passé l’argent caché de la famille Moubarak ? Nous ne savons toujours rien sur cet argent depuis la révolution du 25 janvier 2011. Pourquoi donc ces capitaux en fuite ne sont toujours pas récupérés pour être mis au service de l’Etat ? Le pays a besoin d’argent et je pense que c’est son droit de récupérer ces fonds.