Semaine du 13 au 19 mai 2020 - Numéro 1324
Arts
3 questions à l’artiste Ashraf Reda, fondateur de l’association ARAC et promoteur de l’idée Mask Mania 2020.
  • 2
  • 0
L’association culturelle égyptienne ARAC a invité les artistes plasticiens à utiliser les masques comme support artistique. Résultat: de magnifiques masques agréables à porter exposés en ligne
  • 5
  • 0
Récemment lancée sur YouTube, la chaîne DX-Media a commencé par diffuser l’émission Di Nostalgia, reprenant des oeuvres qui ont marqué autrefois les esprits durant le Ramadan: chansons, événements sportifs, feuilletons ou programmes de variétés.
  • 1
  • 0
Des projections-débats ont été organisées en ligne, du 4 au 8 mai, dans le cadre de la 9e édition du festival Between Women Filmmakers Caravan (la caravane des cinéastes-femmes), qui devait se tenir dans la ville de Bilbao, en Espagne.
  • 2
  • 0
Livres
La critique d’origine indienne Anjali Prabhu analyse l’histoire du cinéma africain à travers son ouvrage Contemporary Cinema of Africa and The Diaspora (le cinéma africain contemporain et la diaspora). Publié en anglais en 2014, il vient d’être traduit vers l’arabe par le Festival de Louqsor sur le cinéma africain.
  • 6
  • 0
Moussiqa Al-Jazz, Nachät wa Tatawor Moussiqa Al-Soud fi Amrika (jazz, évolution de la musique noire aux Etats-Unis) est un livre du critique Salah Hachem, dressant l’histoire de cette musique, devenue un style de vie. Il se promène entre films et jazz en toute liberté.
  • 2
  • 0