L’Egypte se met en avant à Paris
Dalia Farouq, 9-9-2015

L’Office égyptien du tourisme à Paris saisit l’occasion de l’exposition à l’IMA pour inciter les touristes français à visiter l’Egypte.



Danses folkloriques, plats égyptiens, pancartes représentant les sites touristiques d’Egypte attendent les visiteurs de l’exposition « Osiris : Mystères engloutis d’Egypte » qui se tient depuis le 8 septembre à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris. « Les professionnels du tourisme égyptiens attendent impatiemment les touristes français. Nous leur accordons toutes les facilités et les incitons à visiter à nouveau l’Egypte », indique le ministre égyptien du Tourisme, Khaled Rami. Il affirme que le ministère du Tourisme continue à subventionner les vols réguliers Paris-Louqsor à hauteur de 1 000 L.E. par siège. En fait, l’égyptomanie bien connue des Français peut les inciter à visiter les sites archéologiques au Caire, à Louqsor et à Assouan en Haute-Egypte. Or, l’affluence touristique dans ces régions est très faible en ce moment.


Malgré la relance partielle du tourisme au premier semestre de 2015, les touristes français sont en baisse de 30 % par rapport à la même période de l’année précédente. Ahmad Hassanein, tour-opérateur travaillant sur le marché français, explique que « juste après la révolution du 25 janvier, tout le monde pensait que les clients français préféraient attendre que la situation se calme avant de réserver de nouveaux séjours. Mais quatre ans sont passés depuis la révolution, la situation s’est stabilisée en Egypte, les autorités ont renforcé les dispositifs de sécurité tant sur les sites archéologiques que balnéaires, et pourtant, les touristes français ne sont pas retournés en Egypte ».

Pour sa part, Riham Wahid, présidente de l’Office du tourisme égyptien à Paris, assure que l’exposition archéologique de l’IMA est la première étape d’un plan visant à promouvoir le tourisme égyptien auprès des Français. En octobre prochain, l’Office du tourisme participera à la cérémonie de commémoration de l’éminente égyptologue française De Roche Noblecourt qui a joué un grand rôle dans le sauvetage des monuments de la Nubie. « On a aussi invité les grandes fédérations des tour-opérateurs et des voyagistes français à tenir leur réunion annuelle à Louqsor afin de voir de près la situation et les dispositifs de sécurité en Egypte », indique Riham Wahid. Elle ajoute que l’Office du tourisme a mis en place des idées novatrices pour commercialiser le produit touristique égyptien à travers les offres et le co-marketing avec les tour-opérateurs français. Et de conclure : « Il faut transmettre, à travers les médias français, la réalité de la situation en Egypte, qui est un pays connu pour son accueil chaleureux ».

##

Informations pratiques :

Dates : Du 8 septembre 2015 au 31 janvier 2016

Mardi, mercredi, jeudi : 10h-19h

Vendredi : 10h-21h30

Samedi et dimanche : 10h-20h

Fermeture hebdomadaire le lundiFermeture des caisses 45 min avant la fermeture

Lieu : IMA, Salles d’exposition, niveau +1/+2

Tarifs sur place : 15,50 euros.

Tarif normal : 12,50 euros

Groupes de 20 personnes ou plus, enseignants : 10,50 euros