Panorama africain > >

Les médias au service du développement

Aliaa Al-Korachi , Mercredi, 18 mai 2022

Des personnalités médiatiques venues de 22 pays africains participent du 15 au 26 mai 2022 au Caire à un programme organisé par l’Agence égyptienne de partenariat pour le développement.

Les médias au service du développement

Construire un réseau de communication entre les cadres des médias africains. C’est l’un des objectifs du programme lancé, cette semaine, par l’Agence égyptienne de partenariat pour le développement (EAPD) relevant du ministère des Affaires étrangères, et auquel participent, du 15 au 26 mai au Caire, 26 personnalités médiatiques africaines de premier plan représentant 23 pays. Les médias jouent un rôle important dans la sensibilisation des communautés aux défis et aux contraintes du développement dans les pays africains. Ce programme, intitulé « Médias et coopération africaine » et organisé chaque année par l’EAPD, offre une opportunité d’échanger les expériences et l’expertise médiatique entre l’Egypte et l’Afrique. En fait, la création de l’EAPD a été annoncée le 1er juillet 2014 lors d’une allocution du président Sissi devant le 23e Sommet de l’Union africaine à Malibu en juin 2014. C’est la première institution en Egypte pour la promotion de la coopération Sud-Sud comme moyen-clé de l’intégration. La vocation  de l’AEPD, dirigé par l'ambassadeur Mohamed Khalil, Secrétaire général de l'Agence, est de transférer les connaissances et l’expertise aux pays africains dans différents domaines (développement, santé, agriculture, sécurité, justice et énergie), tout en prenant en compte les besoins et les priorités des pays bénéficiaires de ce soutien. Et ce, à travers des initiatives d’assistance technique, des aides humanitaires, des stages et des ateliers, en dépêchant des spécialistes expérimentés et en contribuant au financement des projets de développement africain.

Ainsi, le programme des « médias africains » vise à mettre en lumière les efforts déployés pour renforcer les liens de coopération entre les pays africains afin de réaliser les objectifs du développement et de présenter aux dirigeants des médias africains les réalisations les plus importantes qui ont eu lieu en Egypte au cours de la dernière période. L’ordre du jour de la visite de la délégation africaine est vaste. Il comprend un certain nombre d’événements importants et des réunions avec de grandes figures politiques et religieuses, ainsi que des visites sur le terrain de grands projets en Egypte telles que l’Autorité du Canal de Suez et la Nouvelle Capitale administrative, en plus d’une visite des sites touristiques du Caire. Des séminaires seront également organisés avec le Conseil égyptien des affaires étrangères, le Centre international du Caire pour la résolution des conflits, le maintien et la consolidation de la paix (CCCPA) et les dirigeants du ministère des Affaires étrangères, afin d’examiner la politique étrangère égyptienne en Afrique et la position de l’Egypte à l’égard des différentes questions internationales.

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique