Opinion > Dernier Mot >

DERNIER MOT : Nuire à la cause

Wednesday 23 nov. 2022

Alors que le monde entier était réuni au Sommet du climat à Charm Al-Cheikh pour discuter de la meilleure façon de préserver l’environnement, des militants écologistes se sont attaqués aux plus célèbres chefs-d’oeuvre exposés dans les plus grands musées du monde au nom de la préservation de l’environnement (!) Comment ces oeuvres d’art, dont certaines remontent à des centaines d’années, représentent-elles des violations de la nature? Quelle est la relation entre la destruction des oeuvres d’art, qui ne sont que des symboles de la quête de l’homme pour l’élévation du monde et de la nature humaine, et la préservation de l’environnement ? Dernièrement, des militants écologistes ont jeté de la soupe à la tomate sur Les Tournesols de Vincent Van Gogh, l’un des plus célèbres tableaux au monde, exposé à la National Gallery de Londres. Qu’est-ce que cette peinture, qui a apporté de la joie aux gens, génération après génération, et élevé leurs sentiments, a commis en violation contre l’environnement? Et qu’a fait Van Gogh, qui a consacré sa vie à dépeindre la beauté de l’environnement qui l’entourait ? Elever les sentiments des hommes, qui est la fonction de l’art, ne les aide-t-il pas à défendre l’environnement ? Capturer la beauté, qui est le travail de l’artiste, ne pousse-t-il pas les gens à travailler pour préserver l’environnement et la beauté de la nature ? Les Tournesols de Van Gogh ne sont pas les seules victimes. D’autres peintures de Toulouse-Lautrec à Berlin, de Vermeer à La Haye et de Monet à Potsdam ont récemment été attaquées, et même la célèbre Mona Lisa de Léonard de Vinci n’a pas été épargnée au Musée du Louvre à Paris. Le public a entendu l’un des agresseurs crier: « Pourquoi vous souciez-vous tant des oeuvres d’art et ne vous souciez-vous pas de l’environnement?! Pourquoi ne dépensez-vous pas cet argent pour préserver notre planète ? ». Ces attaques contribueront-elles à réduire les dépenses des musées? Bien au contraire, il est fort probable qu’elles augmenteront les budgets consacrés par les musées à la protection de ces oeuvres. Lorsque l’enthousiasme des militants perd la boussole, il nuit à leur cause au lieu de lui profiter.

Mots clés:
Lien court: