Opinion > Opinion >

Comment écrire l’histoire de la guerre ?

Thursday 31 mars 2022

Dans quelques années ou quelques décennies, qui écrira l’histoire de la guerre actuelle en Ukraine? Cette question ne se pose pas aujourd’hui, car ce sont plutôt les événements de cette guerre qui intéressent actuellement le monde. En effet, lorsqu’il est question de grands événements, il est rare de s’interroger sur qui écrira l’Histoire.

D’habitude, ce sont les victorieux qui écrivent l’Histoire ou plutôt donnent leur version des faits, ensuite les autres versions sont écrites, y compris celle de la partie perdante.

Cependant, l’essor continu dans le domaine des télécommunications permet d’enregistrer les événements actuels avant qu’ils ne s’achèvent. Une quantité énorme d’informations et de données est échangée et un grand nombre d’enregistrements vidéo est diffusé chaque jour sur les réseaux sociaux et les sites électroniques.

De premier abord, il semblerait que la disponibilité de ces informations, photographies et vidéos facilite l’écriture de l’Histoire parce que tout ceci constitue la matière que les historiens tentaient de collecter en passant beaucoup de temps et en faisant beaucoup d’efforts. Auparavant, il fallait aux historiens des mois et des années pour collecter ce qui est aujourd’hui diffusé en un seul jour. Mais il faut savoir que le flux d’informations rend parfois la mission plus difficile. Ceux qui écrivent l’histoire d’un événement d’une grande importance doivent réviser une très grande quantité d’informations et de vidéos. Ils doivent faire le tri de ces informations et faire des comparaisons entre différentes sources et versions contradictoires. Si nous prenons également en considération la diffusion rapide de ce qu’on appelle les fake news (informations fabriquées de toutes pièces), la mission d’écrire l’Histoire devient encore plus difficile. Les guerres étaient ce qu’il y avait de plus difficile à enregistrer avant l’ère numérique, car elles comprenaient beaucoup de tromperie et de duperie. La révolution dans le domaine des télécommunications a fourni des moyens sans fin dans ce domaine, les médias sont devenus un outil de guerre, ce qui rend de plus en plus compliquée l’écriture de l’Histoire .

Lien court: