Voyages > Tourisme >

Décès du découvreur des vestiges du Phare d’Alexandrie

Mercredi, 23 mars 2022

L’archéologue français et spécialiste de l’Egypte Antique, Jean-Pierre Corteggiani, est décédé cette semaine à l’âge de 79 ans. Né en 1942, M. Corteggiani a passé 40 années au Caire pour se consacrer à sa passion.

Décès du découvreur des vestiges du Phare d’Alexandrie

Il a dirigé les relations scientifiques et techniques de l’Institut Français d’Archéologie Orientale jusqu’en 2007. Il est à l’origine de la découverte de vestiges du Phare d’Alexandrie au début des années 1990 avec Jean-Yves Empereur, spécialiste de l’époque hellénistique. Alors que la construction d’une digue devant l’ancien port d’Alexandrie menaçait d’enfouir à tout jamais les vestiges immergés du célèbre phare, l’exploration de cette zone avait été confiée aux 2 archéologues français qui avaient entrepris une série de fouilles sous-marines.

Elles avaient permis de mettre au jour certains éléments du phare et de remonter une statue du souverain Ptolémée II. L’opération avait permis de restituer la « septième merveille du monde » en images de synthèse. En 2001, Corteggiani a reçu le prix Jean-Edouard Goby de l’Institut de France pour ses travaux sur l’Egypte Antique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les pharaons, les pyramides et les dieux de l’Egypte Antique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique