International > Monde >

Trêve fragile entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Mercredi, 21 septembre 2022

Malgré un cessez-le-feu conclu mercredi 14 septembre sous l’égide de la Russie, la tension entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan continue de susciter l’inquiétude.

Trêve fragile entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Le cessez-le-feu tient mais reste fragile, après les affrontements frontaliers meurtriers qui ont opposé la semaine dernière les forces des deux ex-Républiques soviétiques du Caucase autour du Haut-Karabakh, une enclave en territoire azerbaïdjanais internationalement reconnue comme faisant partie de l’Azerbaïdjan, mais peuplée et contrôlée, jusqu’au conflit de 2020, par des Arméniens. Les deux pays se rejettent la responsabilité de ces nouveaux combats. L’Arménie accuse l’Azerbaïdjan d’avoir attaqué et pris des localités jusque sur son territoire, au-delà du Haut-Karabakh, cette semaine. L’Azerbaïdjan affirme, pour sa part, avoir riposté à des « provocations » arméniennes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique