Egypte > Egypte >

Choukri juge important d’achever le processus constitutionnel en Libye

Mercredi, 30 novembre 2022

Le chef de la diplomatie, Sameh Choukri, s’est entretenu lundi avec le représentant du secrétaire général de l’Onu en Libye, Abdullah Bathily, exprimant le désir de parler avec toutes les parties. Choukri a jugé important d’achever le processus constitutionnel en Libye et d’organiser en même temps les élections présidentielle et législatives afin de répondre aux aspirations du peuple libyen.

Choukri juge important d’achever le processus constitutionnel en Libye

Le chef de la diplomatie a demandé des « délais précis » pour rétablir les droits juridiques et politiques en Libye et assurer la sortie complète des mercenaires et des combattants étrangers des terres libyennes. « Les décisions de l’Onu concernant la sortie de toutes les forces étrangères, des mercenaires et des combattants étrangers de Libye doivent être appliquées dans un délai précis », a déclaré Choukri, appelant à soutenir le Comité militaire conjoint 5+5. Bathily, qui en est à sa première visite en Egypte depuis sa nomination, a exprimé son appréciation du « rôle constructif et central de l’Egypte en Libye » et pour « ce que l’Egypte a dû endurer au cours des dernières années en raison de la poursuite de cette crise ». Il a affirmé attendre avec impatience une plus grande coordination avec Le Caire pour faire avancer la solution politique libyolibyenne afin d’assurer la sécurité et la stabilité du voisin occidental de l’Egypte. Le ministre des Affaires étrangères a, lui, affirmé le plein soutien de l’Egypte à M. Bathily dans sa mission afin de rétablir la stabilité en Libye, soulignant que l’Onu joue un rôle axial et neutre dans ce dossier. M. Bathily a exprimé son désir de coordonner avec l’Egypte les efforts de règlement au cours de la prochaine période afin de soutenir le règlement politique en Libye et rétablir la sécurité et la stabilité dans le pays.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique