Vie mondaine
Le président et le Petit Baïram


Le président avec les enfants.
Le président avec les enfants.
Saluant un petit garçon.
Prenant un autre dans ses bras.
Et offrant un cadeau.
Les enfants au comble de la joie.
Une discussion tout en sourire.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a décidé de passer le premier jour de la fête non pas avec sa famille, mais avec les familles des martyrs de l’armée et de la police qui ont perdu la vie dans la guerre contre le terrorisme. Le programme du premier jour de la fête était chargé pour le chef de l’Etat. Il a commencé la journée en accomplissant la prière de la fête à la mosquée du maréchal Tantawi à Al-Tagammoe Al-Khamès, accompagné du nouveau premier ministre, Moustapha Madbouli, du cheikh d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayeb, du nouveau ministre de la Défense, Mohamad Zaki, ainsi que des autres ministres. Après la prière, le président s’est dirigé au centre Al-Manara, proche de la mosquée, pour passer la journée avec des familles égyptiennes. Là, un festival était organisé par les ministères de la Défense, du Sport et de la Jeunesse et de la Solidarité sociale. Des jeux, des compétitions, des spectacles de marionnettes et de magicien attendaient les enfants accompagnés du président de la République. Ce n’est pas tout, le chef de l’Etat a dessiné sur les visages des enfants le drapeau égyptien et leur a offert des cadeaux.

 
Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire