Semaine du 9 au 15 octobre 2013 - Numéro 995
Le tandem d’or des Pharaons
  Buteurs et inspirateurs de la sélection, Mohamad Salah et Mohamad Abou-Treika ont été la clé du succès lors des qualifications pour le Mondial. Ils seront les grands atouts contre le Ghana.
Le tandem d’or des Pharaons
Mohamad Salah et Mohamad Abou-Treika.
Karim Farouk09-10-2013

Si l’Egypte se qualifie à la phase finale de la Coupe du monde, ce sera grâce à la combinaison de deux joueurs de différentes générations, Mohamad Abou-Treika et Mohamad Salah. Ce nouveau duo a été au coeur de la performance des Pharaons lors des qualifications, en marquant à eux seuls 11 des 16 buts marqués. Salah a été le buteur de l’Egypte lors de ses qualifications avec 6 buts, alors qu’Abou-Treika en a marqué 5 pour devenir ainsi le meilleur buteur de l’histoire de la sélection en qualifications du Mondial avec un total de 13 buts.

Mais il ne s’agit pas ici seulement de deux buteurs, mais plutôt de la combinaison entre deux joueurs appartenant à deux « générations différentes » qui ont créé la formule de succès du sélectionneur Bob Bradley. Abou-Treika est le meneur royal des Pharaons et son inspirateur à la fin de sa carrière, où il a remporté 3 titres de Coupe d’Afrique des Nations (CAN). A 34 ans, le « Zidane » d’Egypte possède une vaste expérience, une excellente vision de jeu, une finesse de passe et un instinct de buteur. Mohamad Salah (22 ans) est la vedette montante d’Egypte. L’époustouflant ailier gaucher est rapide et talentueux. Il a beaucoup progressé pour devenir un excellent buteur. Il a été décisif pour l’Egypte, notamment face à la Guinée 3-2, à Conakry, en plus d’un triplé historique 4-2 contre le Zimbabwe, à Harare. Des 6 buts marqués par Salah, Abou-Treika a été son passeur à trois reprises (ndlr : le meneur d’Ahli a offert 4 passes décisives lors des qualifications : 3 pour Salah et une pour Amr Zaki) tandis que le milieu de Basel a été à son service une fois sur ses 5 réalisations. Des statistiques qui pourraient changer lors des deux rencontres des matchs de barrage le 15 octobre et le 19 novembre prochains contre le Ghana.

« Il y a une grande harmonie entre nous et c’est grâce à lui. C’est un joueur qui facilite la tâche à tous les joueurs qui l’entourent. Il s’est toujours imposé. Il a toujours épaulé ses coéquipiers, même ceux de Bani Yas, où il n’a passé que 6 mois. C’est une grande valeur. Il joue un grand rôle au sein de la sélection sur et en dehors de la pelouse », explique Salah. Une complicité qui a débuté lors des JO de Londres 2012, où Abou-Treika et Salah avaient mené les Pharaons aux 8es de finale. Mais cette harmonie n’est pas seulement le résultat d’une formule technique, mais d’un attachement personnel aussi. Salah avait choisi le maillot numéro 22 au FC Basel espérant « suivre les pas de son idole Mohamad Abou-Treika » comme il avait dit lors de son transfert en 2012. De son côté, l’icône des Pharaons considère Salah comme son protégé. Abou-Treika accorde à Salah un intérêt particulier lors des entraînements et des rencontres, et ne cesse de lui parler et de lui donner des conseils. Ce rapprochement a été dans l’intérêt de la sélection qui a réalisé sa meilleure performance de l’histoire dans les qualifications en remportant un maximum de 18 points lors de la phase de poule. Elle est à 180 minutes de réaliser le rêve des Egyptiens de disputer leur première Coupe du monde depuis 1990.

Au niveau personnel, Salah rêve de faire partie des élites afin de propulser sa carrière en pleine ascension, alors qu’Abou-Treika rêve de terminer en beauté sa carrière sur la plus prestigieuse scène du football mondial.

Mohamad Salah

Né le 15 juin 1992

Poste : attaquant

Club : FC Basel (Suisse)

Sélection : 24 sélections, 17 buts

1re sélection : Sierra Leone-Egypte 2-1, le 3 septembre 2011 (qualification CAN)

Mohamad Abou-Treika

Né le 7 novembre 1978

Poste : milieu

Club : Ahli

Sélection : 97 sélections, 37 buts

1re sélection : Egypte-Estonie 3-3, 19 mars 2001 (amical)




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire