Semaine du 9 au 15 octobre 2013 - Numéro 995
Marchés
09-10-2013
 
 

A lal loupe

Les banques arabes maintiennent leur croissance

Les banques arabes se sont bien portées en 2013 malgré les turbulences politiques, selon le classement annuel de The Banker, publication mensuelle détenue par le Financial Times. Les fonds propres de base (regroupant les actions ordinaires, les certificats d’investissement et les intérêts minoritaires) des 100 premières banques arabes ont augmenté de 8,86 % en un an, pour atteindre 207,7 milliards de dollars fin 2012. Selon The Banker, cette hausse est le résultat de la croissance des banques arabes, contrairement à beaucoup de hausses dans les banques occidentales, qui sont le résultat d’un besoin urgent de recapitalisation. Le Qatar National Bank maintient sa position en tant que la plus grande banque arabe en termes de fonds propres de base avec 8,8 milliards de dollars.

4 banques égyptiennes figurent sur la liste des top 10 en ce qui concerne la rentabilité des actifs nets. En outre, 5 banques égyptiennes sont dans le top 10 en ce qui concerne la rentabilité sur le capital. The Banker note une croissance réussie continue des secteurs bancaires dans les pays du Golfe, et plus spécifiquement, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Les Emirats ont 20 établissements sur la liste des top 100 suivis par l’Arabie saoudite et le Bahreïn avec 12 banques chacune.

Flashs

Réserves de changes . Les réserves de change égyptiennes ont connu une légère baisse en septembre pour se chiffrer à 18,7 milliards de dollars, soit une baisse de 200 millions de dollars par rapport au mois précédent. Le mois dernier, l’Egypte a dû rembourser 2 milliards de L.E. en dépôt auprès de la Banque centrale du Qatar, mais l’effet a été neutralisé par une aide équivalente du Koweït.

Notation . L’agence de notation Moody’s estime que la note de l’Egypte n’augmentera pas dans un futur proche. Moody’s attribue la perspective négative aux « perturbations économiques » et aux « incertitudes » qui dominent la vie politique depuis la révolution de 2011. La mise en oeuvre de réformes économiques et fiscales serait un crédit positif, mais les tensions politiques sapent ces réformes, a affirmé l’agence dans un communiqué.

Investissement . La banque d’investissement Citadel Capital a signé un accord de vente pour acquérir 49 % de Sphinx Glass, un fabricant de verre. La valeur de la transaction n’a pas été divulguée. La transaction augmentera la participation effective de Citadel Capital dans l’entreprise de 10,7 % à 59,7 %.

Electricité . Le ministère égyptien de l’Electricité a fixé le 20 octobre pour recevoir les offres des sociétés locales et étrangères pour réaliser la première centrale d’énergie solaire du pays. La capacité de production de la centrale est prévue à 200 Mégawatt et sera localisée en Assouan. 23 sociétés sont intéressées, dont OCI et Suwuki.

Gaz . Le Liban a repoussé au 10 janvier 2014 la date de clôture de l’appel d’offres pour la première attribution de licences d’exploration pétrolière dans ses eaux territoriales. La date butoir était initialement fixée au 4 novembre. Elle avait été reportée une première fois au 10 décembre. Les 46 compagnies qualifiées ne peuvent présenter leurs offres tant que 2 décrets indispensables n’ont pas été adoptés par le Conseil des ministres. Il s’agit d’un décret définissant les coordonnées des blocs de concession dans la zone économique exclusive du Liban et d’un décret précisant les modalités du contrat devant lier l’Etat aux sociétés concessionnaires.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire