Semaine du 1 au 7 mai 2013 - Numéro 972
Football : Les erreurs ne sont plus permises
Mohamad Mosselhi01-05-2013
 
  Suite à leur nul lors des matchs aller, Ahli, Ismaïli et Enppi, représentants de l’Egypte dans les compétitions africaines interclubs, feront tout pour se qualifier au tour suivant lors des matchs retour ce week-end.

Erreurs
Ahli ne doit pas rencontrer de grands problèmes face au club Bizertin ce dimanche. (Photo: Mohamad Ibrahim)
Ce week-end sera chargé pour Ahli, Ismaïli et Enppi, représentants égyp­tiens dans les compétitions africaines interclubs. Ce trio a concédé un nul vierge lors des matchs aller, ce qui représente un résultat satisfaisant pour Ahli et Ismaïli qui vont disputer les matchs retour. Mais il est insuffisant pour Enppi qui jouera le retour en Afrique du Sud.

A commencer par Ahli, champion d’Afrique, qui avait une tâche difficile à l’aller contre la formation tunisienne, le club Bizertin, mais les Rouges ont confirmé qu’ils sont toujours à la hau­teur de leur mission en décrochant un nul vierge en Tunisie. Ce nul a rendu la mission des Rouges relativement facile face aux Tunisiens lors du match retour. Une simple victoire de 1-0 sera suffisante pour le tenant du titre afin d'avancer vers les quarts de finale.

Théoriquement, les Rouges ne doi­vent pas rencontrer de grands pro­blèmes lors de la rencontre de dimanche d’autant plus que leur rival, même s’il a présenté une certaine résistance à l’aller, reste très loin du niveau technique des Rouges.

« C’est vrai que notre résultat lors de l’aller nous donne un certain avan­tage, mais il ne faut pas prendre cette rencontre à la légère : le monde du foot est plein de surprises. On doit les éviter », confie Hossam Al-Badri, directeur technique des Rouges.

Lors de la rencontre de dimanche, les Rouges pourront compter sur les services de leur ailier doué Walid Soliman, absent depuis janvier der­nier, après qu'il s’est rétabli complète­ment de sa blessure au genou.

Un grand atout pour les Rouges vu les grandes capacités de Soliman, sur­tout au niveau offensif.

Selon Waël Gomaa, défenseur vété­ran d’Ahli, les Rouges sont déterminés à se qualifier pour les quarts de finale qui seront un grand pas vers le titre africain qui se présente comme le grand objectif des joueurs de l’équipe. « Notre stratégie est la même : viser la victoire quel que soit le nom de notre adversaire. Nous sommes une équipe dont l’objectif est de remporter le titre. La victoire est à notre portée », explique Waël Gomaa.

Tout comme Ahli, la mission d’Is­maïli, représentant de l’Egypte à la Coupe de la CAF, ne sera pas difficile en rencontrant les Soudanais d’Ali Chendi, samedi au Caire à l’occasion du match retour de la compétition continentale. Une victoire contre les Soudanais ne sera pas une mission difficile pour une équipe garnie de stars comme Ismaïli qui voudrait se consoler de son élimination des demi-finales de la Coupe arabe. « Nous avons un grand besoin de cette vic­toire, afin de regagner notre confiance perdue suite à notre élimination de la Coupe arabe », confie Sabri Al-Menyawi, directeur technique d’Is­maïli.

Contrairement aux deux précé­dentes équipes, Enppi, le second représentant de l’Egypte à la Coupe de la CAF, sa mission ne sera pas de tout repos samedi quand il rencon­trera la formation sud-africaine de Super Sport en visiteur. Le nul vierge de l’équipe pétrolière à l’aller sera un handicap lors du match retour, d’au­tant plus que les hommes de Tareq Al-Achri doivent marquer en visi­teurs. « Notre mission ne sera pas facile mais elle n’est pas impossible. Les joueurs doivent se concentrer au maximum lors de cette rencontre et appliquer mes consignes à la lettre. S’ils parviennent à accomplir leur mission, je suis sûr qu’on pourra avancer au tour suivant », conclut le directeur technique d’Enppi.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire