Semaine du 1 au 7 mai 2013 - Numéro 972
Patrimoine: Les deux Arches de Saqqaïne
 
les deus
Doaa Elhami01-05-2013

les deux2
Parmi les trésors de l’église de l’Archange Gabriel à Saqqaïne, deux Arches qui datent de l’époque de sa fondation. Il s’agit de deux boîtes en bois qui étaient utilisées pour conserver le calice pendant la sainte messe. Fabriquée par le peintre Anestassi Al-Roumi, la première Arche est couverte des quatre côtés par deux icônes et deux croix. La première icône montre la Vierge portant l’Enfant Jésus, autour d’eux sont remarqués deux anges pour les protéger. Quant à la deuxième icône, elle incarne l’archange Gabriel tenant à sa droite la croix, et l’Evangile à sa gauche. Les icônes sont privées de toute décoration, à l’inverse de leur représentation sur la deuxième Arche. « Peut-être le peintre avait-il voulu refléter l’austérité de son âme dévote. Pendant que dans l’autre Arche, Anestassi Al-Roumi avait décidé de présenter sa gaieté pour l’inauguration du nouveau bâtiment de l’église, en enrichissant ses peintures d’ornementations », explique Waguih Georges, auteur du livre Ange, Eglise et Annonciation, l’archange Gabriel et son église à Saqqaïne. Cette joie a été aussi reflétée par les deux autres icônes qui couvrent les deux côtés restants de la deuxième Arche. Il s’agit de l’icône représentative de l’ange Michaël et celle du dernier repas de Jésus avec ses disciples et devant lui une coupe remplie de vin.

Les deux Arches avec leurs scènes sont actuellement soumises à la restauration pour être préservées dans la bibliothèque de l’église.



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire