Semaine du 12 au 18 décembre 2012 - Numéro 952
Nour Al-Cherbini:« Je ferai tout pour améliorer mon précédent résultat »
Squash  Nour Al-Cherbini, 17 ans et actuelle numéro 6 mondiale WISPA, parle de ses ambitions et de la chance de ses compatriotes lors de cette édition des Championnats du monde individuel.
Nour
Nour Al-Cherbini
Propos recueillis par Chourouq Chimy12-12-2012

Al-Ahram Hebdo : Quels sont vos objectifs lors de cette édition des Championnats du monde individuel dames ?

Nour Al-Cherbini : Lors de la dernière édition des Championnats du monde individuel, j’ai été éliminée des premiers tours. J’espère bien améliorer mon résultat. Je veux faire une surprise et franchir les différents stades de la compétition. Ma petite expérience vu mon âge, 17 ans, me privait de remporter le titre. Mais je crois que, lors de la prochaine édition, je serai prête pour cet exploit.

— Comment s’est déroulée votre préparation à ce grand événement ?

— Je viens de remporter le titre de championne du monde dames par équipe avec mes compatriotes. J’ai bien observé les niveaux. Avant le début du tournoi, Amir Waguih, directeur technique des sélections égyptiennes de squash, a organisé un camp de préparation en France. C’était vraiment utile pour moi. Et, depuis un mois, on se regroupe au club de Guézira pour jouer et s’entraîner, non seulement avec les grandes joueuses comme Ranim Al-Welili, actuelle nº2 mondiale et l’expérimentée Omniya Abdel-Qawi, actuelle nº20 mondiale, mais aussi avec les hommes seniors et juniors. C’est un grand défi pour améliorer notre technique de jeu.

— Que pensez-vous de la chance de tes compatriotes participant à cette édition des Championnats du monde ?

— Je pense qu’une Egyptienne pourra remporter le titre pour la première fois de l’Histoire. Ranim est prête. Omniya Abdel-Qawi est aussi très forte actuellement. Elle peut battre la Malaisienne Nicol David, tenante du titre et actuelle nº1 en premier tour. Elle peut faire une surprise non seulement en franchissant les stades de la compétition mais aussi pour faciliter la tâche à Welili de ne pas affronter David en finale.

— Actuellement, vous êtes classée 6e mondialement. Est-ce difficile pour une si jeune joueuse comme vous d’évoluer avec ces joueuses expérimentées ?

— Je travaille beaucoup pour conserver cette place. Améliorer mon résultat à cette édition des Championnats du monde me garantira cela, puisque c’est la dernière importante compétition d’ici la mi-2013. Beaucoup de joueuses changent leur technique de jeu quand elles accèdent au top 10 et 5. Puisque je gagne actuellement, je ne veux pas prendre le risque. Je me contente d’observer des joueuses comme David. Son jeu est fort et intéressant. Mon objectif d’ici la fin de l’année 2013 est d’introduire le top 5 et de sauvegarder cette place avec un total de points suffisants .




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire