Semaine du 12 au 18 décembre 2012 - Numéro 952
Marchés en bref
12-12-2012
 
 

Flashs

Gaz naturel . La compagnie pétrolière française Total a déclaré avoir entamé l’exploration de la côté méditerranéenne, en quête de gaz naturel. La société contribue à hauteur de 50 % aux travaux d’exploration, en coopération avec les sociétés GB (britannique) et Enel (italienne). Cette opération intervient après le lancement d’une enchère internationale par la Holding égyptienne, visant à accroître l’importation de gaz naturel en Egypte.

Banques . A partir de janvier, la banque HSBC arrêtera de fournir des produits et services conformes à la charia islamique dans six pays, notamment sur le marché émirati. Seuls certains produits de financement islamique, comme les soukouk, seront autorisés. Cette mesure est le résultat d’une restructuration complète de HSBC, visant à tirer le maximum de profit de ses liquidités.

Automobiles . La compagnie nippone Isuzu a entamé un partenariat de production automobile avec l’Arabie, dans la ville de Dammam. Le but : répondre à la demande sur le marché local jusqu’à saturation, et exporter le reste aux pays voisins. La compagnie nippone a choisi le marché saoudien en raison du faible coût de production, bien inférieur à celui exercé au Japon.

Banques . Des Américains enquêtent en ce moment même sur l’acquisition par la banque Barclays d’une licence sur le marché saoudien. Les investigateurs accusent Barclays d’avoir offert des pots-devin à trois institutions saoudiennes en vue d’obtenir cette licence. Barclays nie en bloc de tels agissements.

Tarifs douaniers . Le gouvernement égyptien vient d’augmenter les tarifs d’importation du sucre (de 17 %) et du fer à béton (de 7 %). Ces nouveaux tarifs seront en vigueur pour les 200 prochains jours. Ces mesures préventives visent à protéger les producteurs locaux.

A la loupe

Le prix de l'électricité décolle

Une source proche du gouvernement a dévoilé une augmentation de 7,5 % du prix de l'électricité. Cette mesure s'applique d'ores et déjà à la facture du mois de décembre. La hausse, validée par le Conseil des ministres, constitue l'ultime étape d'un plan économique débuté en 2004, prévoyant d'accroître de 25 % le prix de l'électricité sur cinq tranches successives. Au final, en raison de dettes qu'il doit honorer au ministère du Pétrole, le ministère de l'Electricité a décidé d'augmenter le chiffre de 2,5 % supplémentaires. Cela devrait lui rapporter environ 2 milliards de L.E. La source a indiqué que les catégories à faible revenu seraient exclues de cette décision.

Le chiffre

518,7

C'est en millions de dollars, le montant du déficit de la balance de paiement durant le premier trimestre 2012/2013. L'an passé, à la même période, le montant du déficit s'élevait à 2,4 milliards de dollars. Cette nette progression provient en grande partie d'une hausse des transferts des Egyptiens travaillant à l'étranger, ces derniers atteignant 839,7 millions de dollars. Autre élément important : le recul des paiements des importations, qui culminent à 760 millions de dollars. Ainsi, le déficit de la balance commerciale est passé de 7,8 milliards de dollars l'an passé, à la même période, à 6,9 milliards.

Un communiqué de la Banque Centrale d'Egypte (BCE) rappelle que le déficit ne cesse de se creuser malgré ces dernières améliorations. Le total net des réserves, déposées auprès de la BCE, en est directement affecté. Ces dernières ont connu une baisse de 491 millions de dollars, atteignant 15,043 milliards de dollars fin septembre contre 15,534 milliards fin juin dernier.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire