Sports > Sports >

CAN 2015 : C’est parti !

Karim Farouk, Lundi, 01 septembre 2014

L'Egypte débute le 5 septembre son parcours en vue de la qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations 2015 face au Sénégal. Les Pharaons espèrent obtenir cette année leur billet pour la plus grande compétition africaine.

CAN 2015 : C’est parti !
Mohamad Salah est le nouvel élément inspirateur des Pharaons et son grand espoir pour retourner à l'élite africaine. (Photo:Reuters)

Après les déconfitures de 2012 et 2013, les Pharaons espèrent se qualifier cette année pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015, qui se jouera au Maroc. Les qualifications com­mencent ce vendredi au Sénégal. Ce sera la première rencontre officielle du nouvel entraîneur Chawqi Gharib. Ce dernier n’est pas totalement étranger au groupe, puisqu’il était l’assistant de Hassan Chéhata pendant les années de gloire de la sélection, lorsqu’elle a remporté trois CAN successives en 2006, 2008 et 2010. L’ancienne gloire de Ghazl Al-Mahalla a été nommée à la barre en novembre der­nier, en succession à l’américain Bob Bradley remercié après avoir manqué la CAN 2013 et la Coupe du monde 2014. « Nous avons une mission difficile, surtout que nous sommes tombés dans un groupe compliqué avec le Sénégal, la Tunisie et le Botswana. Mais nous devons déployer un maximum d’efforts pour retourner au sein de l’élite africaine. Les débuts sont très importants dans ce genre de qualifications. Je sais que le Sénégal est une grande équipe, mais nous devons gagner pour nous imposer dans ce groupe », a déclaré Gharib.

Le Sénégal n’est pas en grande forme depuis presqu’une décennie, mais à domi­cile et avec un effectif bien étoffé, les Lions de La Téranga seront très redoutables. Le technicien français Alain Giresse a convo­qué une liste de 23 joueurs, tous évoluant à l’étranger, avec à leur tête l’attaquant de Besiktas Demba Ba, Mame Diouf (Stoke City, Ang) et le milieu de West Ham (Ang) Mohamad Diame.

Un luxe que Gharib ne possède pas, vu que sa liste de 30 joueurs pour ce match ne comprend que 12 joueurs évoluant à l’étranger et les autres proviennent en majorité d’Ahli ou de Zamalek. « Je suis content que nous ayons maintenant plus de joueurs qui évoluent en Europe », a dit Gharib. Le sélectionneur national est en pleine phase de reconstitution de son équipe après le départ des joueurs de la génération dorée. Des joueurs comme Mohamad Abou-Treika, Waël Gomaa, Mohamad Barakat, Sayed Moawad ont fini leur carrière et d’autres comme le vétéran gardien Essam Al-Hadari (41 ans), Hosni Abd-Rabbo et Hossam Ghali n’ont plus l’allure qui leur avait permis de dominer le continent, il y a quelques années. L’ailier de Chelsea, Mohamad Salah, est au coeur de la génération montante des Pharaons, avec les milieux du Nacional de Madeira (Por) Ali Ghazal et Saleh Gomaa, le défen­seur de Sporting (Por) Rami Rabia et la vedette montante d’Ahli, Amr Gamal. Le problème qu’affronte Gharib c’est l’ab­sence de forme chez certains joueurs notamment Ahmad Fathi, Mahmoud Abdel-Razeq (Chikabala) et Salah qui ne jouent pas régulièrement avec leurs équipes. N’oublions pas non plus que les compétitions locales sont perturbées depuis plus de 3 ans. Et vu l’engagement des joueurs en Europe et l’instabilité qui sévit en Egypte, le nouvel entraîneur n’a pu jouer que 4 matchs seulement au cours des 10 derniers mois, dont un match contre la Bosnie (2-0), un contre le Chili (2-3), un contre la Jamaïque (2-2) et enfin un contre le Kenya (1-0), samedi dernier. Ce dernier match, supposé être la répétition générale avant le test sénégalais, a laissé le public particulièrement inquiet en raison de la médiocre performance de l’équipe contre un adversaire nettement inférieur. Gharib a dû aligner une formation de joueurs locaux, car les expatriés ne pouvaient rejoindre l’équipe qu’après avoir terminé leurs enga­gements avec leurs clubs respectifs le week-end. « Personnellement, je suis satis­fait de cette expérience. J’ai mis la main sur quelques défauts et aussi sur les points forts chez certains joueurs qui vont m’ai­der face au Sénégal. Nous montrerons une autre face là-bas quand notre groupe sera au complet», explique-t-il .

SPORTS

Qualification CAN 2015
1re journée
5-6 septembre

Groupe A

Soudan - Afrique du Sud

Nigeria - Congo

Groupe B

Ethiopie - Algérie

Mali - Malawi

Groupe C

Gabon - Angola

Burkina Faso - Lesotho

Groupe D

RD Congo - Cameroun

Côte d’Ivoire - Sierra Leone

Groupe E

Ghana - Ouganda

Guinée - Togo

Groupe F

Zambie - Mozambique

Niger - Cap-Vert

Groupe G

Sénégal - Egypte

Tunisie - Botswana

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique