Sports > Sports >

Neymar : Fin de l’aventure, début des polémiques

Karim Farouk, Lundi, 07 juillet 2014

C’est fini pour Neymar. Victime d’une fracture au dos, l’attaquant brésilien suivra la Coupe en spectateur. Le responsable de sa blessure, le Colombien Zuniga, s’est publiquement excusé.

Neymar

Evacué de la pelouse sur une civière à la 88e minute des quarts de finale contre la Colombie, Neymar a été transporté à l’hôpital. Il met tout le Brésil dans un état de suspense.

Deux heures après, le malheur est confirmé : le génie de la sélection brésilienne ne pourra plus participer à la Coupe du monde. « L’examen a montré qu’il souffre d’une fracture au niveau de la 3e vertèbre lombaire. Sa fracture ne nécessite pas de chirurgie, mais il va devoir porter une ceinture qui limite les mouvements », a déclaré Rodrigo Lasmar, médecin de l’équipe.

La nouvelle a mis tout le pays en deuil et gâché les célébrations de la victoire contre la Colombie 2-1. En effet, le numéro 10 de la Selecao est le nouveau chouchou du public. Il est perçu comme l’héritier d’une dynastie de grands joueurs comme Pelé, Zico, Ronaldo, Rivaldo et Ronaldinho.

Il était à la source d’inspiration de l’équipe en marquant 4 buts et en signant une passe décisive. « C’est une grande perte pour nous, car c’est un joueur très important. Mais il n’y a rien à faire et nous devons poursuivre notre parcours. Tout le monde lui est reconnaissant », a dit son coéquipier Oscar.

L’entraîneur de l’Argentine, Alejandro Sabella, et d’autres sélectionneurs lui ont envoyé des mots de soutien. « Quand tu perds un joueur doté de telles qualités, c’est comme si le football versait des larmes. Je suis très triste pas seulement en tant qu’entraîneur mais aussi en tant que spectateur », a-t-il dit.

L’affaire a pris beaucoup d’ampleur après les vagues de colère contre Juan Zuniga, le latéral colombien qui a causé cette blessure. « C’était une grave faute. L’action était très violente et on pouvait voir qu’il avait l’intention de le blesser », a dit Ronaldo à la télé.

Zuniga a déclaré qu’il a reçu de nombreuses menaces que ce soit sur Internet ou directement pour avoir blessé Neymar. Il s’est excusé en public. « J’ai de la peine à cause de cette situation qui est le résultat d’une action normale de jeu, laquelle ne contenait ni mauvaise intention, ni méchanceté, ni imprudence de ma part. Je veux t’envoyer un salut spécial, Neymar. Je t’admire, je te respecte et je te considère comme l’un des meilleurs joueurs du monde », a-t-il dit dans un communiqué publié sur le site officiel de la Fédération colombienne de football.

La FIFA a annoncé qu’elle examinera les vidéos et les rapports des arbitres afin de savoir si elle doit ouvrir une enquête et engager des procédures.

Quant à Neymar, il a continué à motiver ses coéquipiers alors qu’il était sur son lit d’hôpital. « Ils m’ont privé du rêve de disputer la finale de la Coupe du monde. Mais le rêve d’être champion n’est pas encore terminé. Il reste deux matchs et je suis certain que mes partenaires feront tout leur possible pour soulever cette coupe ». Mais une chose est sûre : le Brésil vient de perdre l'un de ses meilleurs joueurs.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique