Sports > Sports >

Brésil 2014 : une semaine en photos

Mardi, 24 juin 2014

La deuxième journée du Mondial de football a témoigné de nombreuses surprises et de grands moments. Al-Ahram Hebdo a fait une sélection de ses plus forts moments.

Bresil1
APAdios Espana (Photo : Reuters)

adieu espaniea
Photo: Reuters

Adios Espana

Double championne d’Europe en 2008 et 2012 et championne du monde en 2010, l’Espagne a été la première nation à avoir quitté le Mondial du Brésil suite à ses deux défaites successives contre les Pays-Bas et le Chili. Les champions du monde ont été humiliés par les Pays-Bas 1-5 lors du match d’ouverture du groupe avant de subir une autre défaite de 0-2 contre le Chili, confirmant ainsi son élimination du Mondial. Cette élimination humiliante a mis fin à la carrière internationale de Xavi Hernandez qui a annoncé sa retraite au niveau international. D’autres joueurs de la génération dorée espagnole sont eux aussi sur le point de prendre la même décision. Le sort de Vicente Del Bosque, directeur technique de l’Espagne, reste ambigu, surtout que plusieurs voix se sont élevées réclamant son limogeage.

--

--

--

Costa Rica, la surprise

Bresil2
Costa Rica, la surprise (Photo : reuters)

Dans un groupe comprenant deux puissances classiques, à savoir l’Italie et l’Angleterre, et une puissance montante, à l’instar de l’Uruguay, 4e du dernier Mondial, le Costa Rica a été considéré comme un outsider. Mais à la surprise générale, il a réussi à se réserver une place au second tour, laissant l’Italie et l’Uruguay disputer le second ticket. Le Costa Rica a parlé de lui-même rapidement en écrasant l’Uruguay 3-1 lors du match d’ouverture du groupe avant de surprendre l’Italie 1-0 lors de la deuxième journée. Après avoir atteint les 16es de finale, le Costa Rica espère bien traverser ce tour pour la première fois de son histoire dans le Mondial qui compte trois apparitions.

Klose fait son entrée dans l’histoire

Bresil3
Klose fait son entrée dans l’histoire (Photo : AP)

L’attaquant allemand Miroslav a égalé le record de buts en Coupe du monde détenu par le Brésilien Ronaldo, avec une 15e réalisation lors de la rencontre opposant l’Allemagne au Ghana, samedi dernier. Mené 2 à 1 contre le Ghana, le sélectionneur allemand Joachim Löw décida de faire entrer son vétéran attaquant pour redresser la barre de son équipe à la 69e minute. Ce dernier n’a pas déçu en marquant le but d’égalisation de son équipe quelques minutes après. Avec 133 capes, l’attaquant de la Lazio Rome possède encore une chance de s’installer seul sur la liste des buteurs historiques du Mondial s’il parvient à marquer un autre but.

Les stars à la hauteur du rendez-vous

Bresil4
Les stars à la hauteur du rendez-vous (Photo : Reuters)

Avec leurs performances exceptionnelles dans le Mondial, les grandes stars ont confirmé qu’elles méritent bien leur réputation. A la tête de ces stars, le duo des Pays-Bas, Arjen Robben et Robben Van Persie, qui a marqué les 6 des 8 buts réalisés par sa sélection (3 buts pour chacun). Le duo d’enfer de l’Uruguay, Luis Suarez et Edinson Cavani, a été aussi décisif avec son équipe nationale. L’Argentin Lionel Messi est aussi grand avec l’Argentine comme à Barcelone grâce à ses deux buts. Tout comme son coéquipier à Barcelone, le Brésilien Neymar, qui a réalisé une performance exceptionnelle avec le Brésil. A son tour, l’attaquant de la France, Karim Benzema, a réussi à combler le vide laissé par l’absence de Ribery, blessé, en inscrivant trois buts jusqu’à présent dans la compétition mondiale.

Ochoa, la pieuvre mexicaine

Bresil5
Ochoa, la pieuvre mexicaine (Photo : AP)

Si le Mexique a réussi un nul contre le Brésil, c’est grâce à son excellent gardien Guillermo Ochoa. Ce dernier a joué une grande rencontre face aux hôtes en bloquant plusieurs occasions franches, méritant ainsi d’être désigné comme l’homme de la rencontre. Doté de grands réflexes, le gardien de 28 ans était à la hauteur de la rencontre en conservant ses filets vierges pendant deux rencontres. Ochoa est le seul gardien avec son homologue du Nigeria, Vincent Enyama, a avoir pu conserver ses filets vierges lors de deux rencontres, mais Ochoa a affronté une équipe puissante avec le Brésil, ce qui n’est pas le cas pour Enyama qui a joué des rencontres faciles contre la Bosnie et l’Iran.

Gyan égale le record de Milla

Bresil6
Gyan égale le record de Milla (Photo : Reuters)

L’attaquant du Ghana, Asamoah Gyan, a créé la surprise en marquant dans un nul historique 2-2 contre l’Allemagne, grande favorite du titre, pour devenir le meilleur buteur africain dans l’histoire du Mondial.
L’attaquant ghanéen a ouvert son compte en 2006, en marquant le but de la victoire contre la République tchèque 1-0. En 2010, il a mené les Black Stars aux quarts de finale en marquant à trois reprises contre la Serbie 1-0, l’Australie 1-1 et les Etats-Unis 1-0.
Gyan (28 ans) aura l’occasion de battre ce record et prendre la tête du classement s’il marque contre le Portugal, jeudi prochain lors de la dernière journée du premier tour.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique