Sports > Sports >

Mohamad Mosselhi : On veut fêter le centenaire d’Ittihad différemment des autres clubs.

Propos recueillis par Chourouq Chimy, Mardi, 20 mai 2014

3 questions à Mohamad Mosselhi, président du comité pour le centenaire d'Ittihad d’Alexandrie.

Mohamad Mosselhi
Mohamad Mosselhi

Al-Ahram Hebdo : En quoi consistent les festivités pour le centenaire d’Ittihad d’Alexandrie ?

Mohamad Mosselhi : Au mois de décembre dernier, nous avons organisé une conférence de presse. C’était un grand événement au cours duquel on a annoncé une longue liste de festivités pour l’année 2014. Au mois de janvier, on a créé le premier site internet officiel pour le centenaire du club. Au mois de février, on a organisé un marathon qui a regroupé 3000 membres, y compris le gouverneur d’Alexandrie et d’importantes figures du club. Au mois de mars, on a tenu un marathon international pour les gens des médias qui a regroupé de grands journalistes venus d’Allemagne, de Russie, de Biélorussie, de Grèce et d’Iraq. Une exposition de photos rares et anciennes d’Ittihad d’Alexandrie aura lieu à la fin du mois de mai. Et comme la sélection de basket-ball a été qualifiée pour la Coupe du monde, on s’est mis d’accord avec quelques autres équipes comme celles de Tunisie, de Lettonie, et du Koweït pour tenir un championnat de basket-ball. On attend toujours la confirmation d’autres pays comme le Cameroun ou l’Arabie saoudite. En marge de cette compétition, on va honorer les figures du basket. De plus, au mois de juillet, pendant le mois du Ramadan, on organisera des colloques culturels et religieux. Enfin, le dernier et grand événement final aura lieu au mois d’août avec un match entre l’équipe de football d’Ittihad d’Alexandrie et une autre équipe dont le nom n’est pas encore précisé. En plus d’une grande soirée musicale qui sera probablement animée par le chanteur Mohamad Mounir.

— Lors des centenaires des grands clubs comme Ahli et Zamalek, un grand match contre respectivement le FC Barcelone et l’Atletico Madrid a eu lieu. Pourquoi ne pas organiser un match d’une telle importance ?

— D’abord, on veut fêter le centenaire d’Ittihad différemment des autres clubs. Et puis, qui a dit qu’on n’allait pas organiser un grand match? On est en train de négocier avec les grands clubs d’Espagne, du Portugal et de Grèce. Il faut prendre en considération que le centenaire d’Ahli et celui de Zamalek ont eu lieu avant la révolution de 2011. Les grandes équipes hésitent à confirmer leur participation à cause de problèmes de sécurité. En outre, il n’est plus aussi facile de payer de grandes équipes. Mais nous paierons 350000 euros pour ce match.

— Comment voyez-vous le futur de cet important club alexandrin ?

Ittihad d’Alexandrie est très stable au niveau administratif. Le conseil d’administration comprend des personnalités qui ont fait leurs preuves. L’équipe de football a beaucoup amélioré son niveau et son classement lors de l’actuel championnat national. Quant au futur du club, on doit travailler la catégorie juniors de basket-ball et de foot.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique