Sports > Sports >

Déception chez boxeurs

Doaa Badr, Mardi, 29 octobre 2013

Les boxeurs égyptiens ont fait mauvaise figure aux Championnats du monde d'Almaty. Mais l'avenir des plus jeunes est prometteur.

Boxeurs
Hossam Bakr a réalisé la meilleure performance égyptienne en disputant les 8es de finale.

Le 27 octobre au Kazakhstan a eu lieu la dernière journée des Championnats du monde de boxe, avec la participation de 457 boxeurs pour 100 nations. La compétition s’est achevée avec la domination du pays hôte. Sur un total de 8 médailles dont 4 d’or, le Kazakhstan s’est adjuré la première place au tableau suivi par Cuba avec 5 médailles dont 2 d’or et l’Azerbaïdjan avec 3 médailles dont 2 d’or. L’Algérie a réalisé la meilleure performance africaine en terminant 9e grâce à la médaille d’argent de Mohamad Flissi (49 kg).

Pour l’Egypte, le résultat a été très médiocre. Le pays a été représenté aux Mondiaux par une très maigre délégation composée de 3 boxeurs : Hicham Yéhia Abdel-Aal (56 kg), Mohamad Eslam (64 kg) et Hossam Bakr Abdin (75 kg). « Avec l’instabilité de notre pays, notre programme de préparation n’a pas été appliqué. Nous avons sélectionné une petite délégation composée de ceux capables de concurrencer au niveau international », déclarait Abdel-Aziz Ghoneim, président de la Fédération égyptienne.

Mais les meilleurs boxeurs égyptiens n’ont pas été au niveau des Mondiaux. En 65 kg, Hicham Yéhia a été éliminé dès le premier tour en perdant son premier match contre le Hongrois Kuszatian Nagy (1-2). Son compatriote, Mohamad Eslam (64 kg), lui aussi a été battu au premier tour par le Canadien Yves Ylysse (0-3). La meilleure performance égyptienne revient à Hossam Bakr (75 kg). Au premier tour, il a battu le Thaïlandais Aphisit Khankhokkhuea (3-0), puis en 16es de finale, il s’est imposé face au Géorgien Jaba Khositashvili (3-0). Mais son parcours a été stoppé en 8es de finale après avoir perdu contre l’Allemand Stefan Haertel (0-3).

Malgré sa défaite, cette performance paraît satisfaisante pour le boxeur le plus expérimenté de la sélection nationale qui revient de convalescence. A 28 ans, cet athlète est encore jeune en boxe. 8e aux Jeux Olympiques (JO) de Beijing 2008, Bakr a été privé des JO de Londres 2012 après avoir été diagnostiqué d’une maladie hépatique.

A noter que les deux autres boxeurs, également très jeunes, ont besoin d’acquérir de l’expérience. Agé de 20 ans, Yéhia est le plus jeune de la sélection égyptienne, mais possède dans son palmarès une médaille de bronze aux JO des jeunes à Singapour 2010 et aux Mondiaux juniors 2010. Il leur aurait fallu une bonne préparation et un peu plus de temps pour briller au Kazakhstan. Ce n’est que partie remise.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique