Dimanche, 03 décembre 2023
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Belle moisson pour les karatékas égyptiens

Doaa Badr , Jeudi, 02 novembre 2023

Pour la deuxième fois consécutive, l’Egypte se classe 2e au tableau de médailles des Championnats du monde de karaté seniors qui se sont achevés le 29 octobre à Budapest.

Belle moisson pour les karatékas égyptiens

Avec 8 médailles, 2 d’or, 2 d’argent et 4 de bronze dans les compétitions de kumité et de kata, l’Egypte s’est classée 2e au tableau de médailles des Championnats du monde de karaté seniors qui se sont déroulés à Budapest, la capitale hongroise, du 24 au 29 octobre. L’Egypte vient juste derrière le Japon, pays natal de la discipline qui, comme d’habitude, a occupé la première place avec 6 médailles dont 4 d’or. La Turquie vient à la 3e place avec 5 médailles, dont 2 d’or, et la France 4e avec 5 médailles, dont 2 d’or.

Les lauréats d’or de l’Egypte sont Youssef Badawy et Abdalla Abdelaziz. Youssef Badawy a confirmé sa domination sur les catégories de kumité masculin en conservant le titre de kumité masculin -84 kg. Le tenant du titre mondial s’est montré trop fort et a battu l’Iranien Mahdi Khodabakhshi 9-2. Le karatéka égyptien a fait une formidable démonstration de capacités offensives pour marquer point après point. Avec cette victoire, Badawy ajoute la double couronne mondiale à ses 2 titres continentaux et 5 médailles d’or en karaté Premier League.

Son compatriote Abdalla Abdelaziz a provoqué la grande surprise de la journée finale en battant le héros local et principal espoir hongrois Gabor Harspataki en kumité masculin -75 kg. Abdelaziz a pris l’avantage dans l’affrontement et a remporté la finale par un mince score de 3-2.

Les deux médailles d’argent ont été décrochées par Taha Tarek Mahmoud, en compétition par équipe hommes. Taha Tarek Mahmoud en kumité masculin +84 kg a été battu en finale par le Français Mehdi Filali sur le score de 1-3. En compétition par équipe hommes, l’Egypte s’est contentée de la médaille d’argent après une défaite surprise contre la Jordanie 10-14 en finale, offrant ainsi à la Jordanie un premier titre mondial historique.

« Je suis totalement satisfait de conserver la 2e place au tableau de médailles des Mondiaux juste derrière le Japon. Les Pharaons ont disputé 4 finales et y ont remporté 2 », déclare Mohamed Al-Dahrawi, président de la Fédération égyptienne de karaté.

En effet, cette performance n’est pas une surprise, puisque les karatékas égyptiens sont des habitués du podium. Lors de la dernière édition des Mondiaux qui s’est déroulée à Dubaï aux Emirats arabes unis en 2021, l’Egypte a occupé la 2e place au tableau de médailles juste derrière le Japon, pays fondateur du karaté, avec 3 médailles d’or, 2 d’argent et 3 de bronze (8 médailles au total). Il est à noter qu’en 2021, cette discipline a abouti à sa gloire en remportant 2 médailles aux Jeux olympiques de Tokyo, une d’or et une de bronze.

La mémorable édition 2023 du plus grand événement du karaté se conclut donc à Budapest, les Championnats du monde les plus massifs et spectaculaires de l’histoire du sport, et inaugure une nouvelle ère pour le karaté, puisque les Championnats du monde sont désormais répartis entre tournois par équipe et individuels. La prochaine édition du plus grand événement du karaté aura lieu à Pampelune (Espagne) où se dérouleront les premiers Championnats du monde seniors par équipe. Tandis que les prochains Championnats du monde individuels auront lieu au Caire (Egypte) en 2025.

 Les médailles égyptiennes

Kumité

Médailles d’or :

Youssef Badawy en -84 kg

Abdalla Abdelaziz en -75 kg

Médailles d’argent :

Taha Tarek en +84 kg

Par équipe hommes

Médailles de bronze :

Reem Salama en -50 kg

Norseen Ali en -61 kg

Menna Shaaban en +68 kg

Par équipe femmes en kata.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique