Sports > Sports >

Demi-finales faciles pour Ahli

Mohamed Mosselhi, Mardi, 24 septembre 2013

Ahli s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue d’Afrique, suite à un nul vierge contre les Sud-Africains d’Orlando Pirates, dimanche à Johannesburg. Les Rouges affronteront les Camerounais de Coton Sport.

ahli

Ahli
Photo: Mohamad Abdou

Ahli a réalisé l’essentiel en Afrique du Sud en se qualifiant pour les demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique en tant que leader du groupe A. Et ce, suite à son nul 0-0 contre les Sud-Africains d’Orlando Pirates, dimanche à Johannesburg, à l’occasion de la dernière journée des quarts de finale de la compétition. Avant le départ pour Johannesburg, les Rouges devaient éviter la défaite pour conserver la tête du groupe et tenter de battre les Sud-Africains sur leur terrain pour prendre leur revanche après leur défaite humiliante 0-3, lors de la 2e journée à Gouna, en Egypte. Les Rouges ont réalisé le premier objectif, mais n’ont pas pu prendre leur revanche et ont dû se contenter d’un match nul.

Grâce à ce nul, les Rouges restent à la 1re place du groupe avec 11 points, 3 points devant Orlando Pirates, qui les accompagne en demi-finales de la compétition continentale. «n’avons pas été très forts en défense. Notre objectif était de ne pas perdre cette rencontre et nous avons réussi à accomplir notre mission », explique Mohamad Youssef, entraîneur des Rouges. Cette 1re place a permis aux Rouges d’éviter l’Espérance de Tunis, leader du groupe B, avec 15 points.

Le multiple champion d’Egypte aura un rendez-vous théoriquement facile face aux Camerounais de Coton Sport, 2e de son groupe avec 8 points. Coton Sport n’est pas une équipe à craindre comme semblent démontrer ses résultats. Le finaliste de l’édition 2008 a remporté 2 rencontres, perdu 2 autres et a concédé 2 nuls. Les Rouges ne devraient pas rencontrer de grands problèmes face à cette équipe en demi-finales, dont le match allait avoir lieu au Cameroun au début du mois d’octobre.

« Nous sommes champions d’Afrique. Aucune équipe ne nous fait peur, mais il est plus facile pour nous de jouer contre Coton Sport que l’Espérance de Tunis pour différentes raisons », explique Ahmad Ayoub, entraîneur adjoint de l’équipe. Les Rouges, plus expérimentés, avaient battu Coton Sport en finale de cette même compétition en 2008. Ils avaient gagné 2-0 au match aller au Caire avant de concéder un nul 2-2 en match retour à Garoua. Mais cette année, les Rouges doivent être méfiants. Ils doivent réaliser un bon résultat en match aller à Garoua d’autant plus qu’ils seront privés d’un atout lors du match retour en Egypte car la rencontre se déroulera sans public.

Le même jour, Zamalek a battu largement les Congolais de Léopards 4-1. Mais cette victoire est insuffisante pour les Blancs pour décrocher l’un des deux tickets qualificatifs du groupe. Ils terminent à la 3e place du groupe avec 7 points, un point derrière Orlando Pirates, qualifié. « Notre victoire contre Léopards est une excuse présentée à nos supporters après notre échec dans la compétition », déclare Mohamad Ibrahim, milieu de Zamalek. « Nous étions malchanceux dans ce groupe difficile », conclut Ossama Nabih, entraîneur de l’équipe.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique