Sports > Sports >

Handball : Les Commandos toujours champions

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 06 avril 2022

Zamalek a remporté le Championnat égyptien après sa victoire contre Ahli 29-22, jeudi au Caire. Un exploit pour les Blancs qui conservent leur titre pour la 4e saison consécutive.

Handball : Les Commandos toujours champions

Rien de neuf. Zamalek a conservé son titre de champion d’Egypte pour la 4e saison consécutive, confirmant sa domination de la scène locale. Et ce, après avoir battu Ahli 29-22, lors de la dernière journée de la compétition qui a eu lieu jeudi 31 mars au Caire. Les Blancs ont dominé la rencontre de bout en bout, et ils ont pris un grand avantage à la fin de la première mi-temps qui s’est achevée sur le score de 13-8 pour les tenants du titre. Idem lors de la seconde mi-temps qui a témoigné d’une performance exceptionnelle de la part des Blancs qui ont creusé l’écart à 12 buts avant de remporter la rencontre sur le score de 29 à 22. « Je suis ravi de cette victoire. On a beaucoup travaillé cette saison et on mérite le titre », a déclaré Ahmad Al-Ahmar, le capitaine de Zamalek, après la rencontre.

En effet, la victoire de Zamalek est bien méritée, étant la seule équipe du championnat à n’avoir subi aucune défaite tout au long de son parcours dans la compétition en concédant 3 nuls seulement en 33 rencontres. Ce qui n’était pas le cas de son adversaire rouge qui a perdu deux rencontres sans compter la finale et il a concédé deux nuls. Malgré ce parcours sans faute, Zamalek a affronté le spectre de perdre son titre en cas de défaite dans la dernière rencontre. Le règlement de la compétition stipule en effet l’addition des résultats de l’équipe juniors (nés en 2004) à ceux des seniors. Zamalek a disputé la rencontre contre Ahli avec 16,5 points, alors qu’Ahli, 15 points, avait sa chance de décrocher le titre à la dernière étape en cas de victoire. « Je n’arrive pas à digérer le système de la compétition. Avant la rencontre de jeudi, on a affronté Ahli 4 fois et on en a remporté deux et concédé deux nuls. Malgré ces résultats positifs contre notre adversaire direct, on risquait de perdre le titre en cas de défaite à la dernière journée », indique Hamada Al-Roubi, l’entraîneur adjoint de l’équipe. « Il est vrai qu’on a réussi à éviter ce scénario bizarre, mais je demande aux responsables de revoir ce système injuste », ajoute-t-il.

Grande différence

En effet, il existe une grande différence entre les deux équipes. Zamalek possède une équipe très puissante, voire la meilleure, non seulement en Egypte mais sur le continent. Avec des joueurs comme Yéhia Al-Deraa, meilleur joueur d’Afrique, Hassan Walid et le vétéran Ahmad Al-Ahmar, Zamalek est une équipe à battre. La majorité des joueurs de l’équipe sont des internationaux. 9 membres de l’équipe ont été parmi les éléments qui ont décroché la 4e place historique pour l’Egypte lors des derniers Jeux olympiques. Ce qui n’était pas le cas pour Ahli, qui possède deux joueurs internationaux seulement. Cette grande différence a incité l’administration d’Ahli à limoger le cadre technique de l’équipe et à chercher un entraîneur étranger capable de redresser la barre de l’équipe. De même, elle a demandé au directeur du secteur hand au club de préparer un plan pour construire une équipe qui soit à la hauteur du grand nom du club. D’ailleurs, cette saison va témoigner du départ de Yéhia Al-Deraa qui intégrera l’équipe hongroise de Veszprém. Une grande perte pour les Blancs, mais il était difficile de refuser l’offre d’un club de classe mondiale comme Veszprém. Son frère Seif va aussi quitter le club pour rejoindre la formation française de Limoges. « Yéhia Al-Deraa est le meilleur joueur en Afrique et son départ représente une grande perte pour l’équipe. Mais on lui souhaite un bon avenir avec sa nouvelle équipe, surtout qu’il a tout donné à Zamalek », indique Ahmad Al-Ahmar.

Avec le départ des frères Deraa cette saison et celui de Hassan Walid, qui va rejoindre le Championnat polonais en 2023, Zamalek devra trouver des remplaçants de même niveau afin de conserver la force de l’équipe des Commandos.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique