Sports > Sports >

Coupe Davis : L’Egypte prend son élan

Marianne Youssef , Mercredi, 09 mars 2022

L’Egypte est passée du groupe 3 au groupe 2 euro-africain de la Coupe Davis. Les tennismen devront cependant redoubler d’effort pour se maintenir dans ce groupe.

Coupe Davis : L Egypte prend son  lan
C’est grâce à Safwat, le plus expérimenté de la sélection, que l’Egypte a pu intégrer le groupe 2 de la Coupe Davis.

Les tennismen égyptiens ont été à la hauteur des espérances. La sélection égyptienne de tennis a réalisé une bonne performance en passant du groupe 3 au groupe 2 euro-africain, lors de la Coupe Davis qui s’est déroulée sur les courts du club Al-Guézira au Caire la semaine dernière. L’Egypte était représentée par 2 tennismen, à savoir Mohamad Safwat, n°356 au classement ATP (Association professionnelle de tennis), et Karim Mämoun, n°631 ATP. Le pays vainqueur doit remporter 3 des 5 matchs pour pouvoir accéder au groupe 2.

Cette victoire est le résultat de 5 matchs très forts, dont 3 ont été remportés par l’Egypte. Le tennisman Mohamad Safwat a remporté les 3 matchs qu’il avait disputés. Le match décisif était contre le tennisman chypriote Petros Chrysochos, 1 577°ATP, dans lequel Safwat a gagné sur le score de 3 à 1. En double, Safwat et Mämoun ont vaincu les deux joueurs chypriotes Sergis Kyratzis, 1 549°ATP, et Petros Chrysochos, 1 577°ATP, sur le score de 2 à 1. Tandis que Karim Mämoun a perdu son match en individuel contre le tennisman chypriote Sergis Kyratzis sur le score de 2 à 0. « L’Egypte a réussi à accéder au groupe 2 car les tennismen égyptiens étaient mieux classés que ceux de Chypre. L’Egypte était toujours battue par Chypre dont l’équipe comprenait un joueur mieux classé que ceux de l’équipe égyptienne, à savoir Marcos Baghdatis. Celuici était classé 8e ATP et a arrêté le jeu en 2019, ce qui a donné à l’Egypte plus de chance de remporter la victoire », explique Mostafa Naim, directeur technique de la sélection. Grâce à ce résultat, l’Egypte a pu réaliser son objectif : éviter de rester dans le groupe 3 euro-africain, surtout que la sélection n’a pas pu se maintenir en groupe 2 lors de la précédente édition. Elle a été reléguée en groupe 3 euroafricain. L’Egypte a connu la relégation à deux reprises ces 10 dernières années et n’a encore jamais réussi à accéder au premier groupe euroafricain.

Cette bonne performance était, en fait, attendue, vu notamment la participation du tennisman Mohamad Safwat, qui a augmenté les chances de victoire de l’Egypte, du fait qu’il est le tennisman le plus expérimenté de la sélection. A noter que l’Egypte, depuis 2011, balance entre les groupes 2 et 3 et n’a jamais pu accéder au groupe 1.

Si cette victoire n’était pas difficile, car le niveau de la concurrence en groupe 3 est à la portée des Egyptiens, le vrai défi de l’Egypte serait en groupe 2, où la compétition est très tendue face à des sélections de très haut niveau. « La concurrence en groupe 2 est très serrée, car ce groupe renferme de très bonnes sélections », conclut Naim. L’Egypte aura donc beaucoup de travail durant la prochaine saison pour se maintenir en groupe 2 et éviter une autre relégation. Le plus dur reste donc à faire.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique