Sports > Sports >

Diverses fortunes pour les Pharaons en Coupe arabe

Karim Farouk, Lundi, 20 décembre 2021

En dépit de leur quatrième place à la Coupe arabe samedi au Qatar, les Pharaons ont réalisé des points positifs dans cette compétition, selon l’entraîneur Carlos Queiroz.

Le latéral gauche Ahmad Fatouh a été l’une des vedettes de la sélection d’Egypte lors de la Coupe ar
Le latéral gauche Ahmad Fatouh a été l’une des vedettes de la sélection d’Egypte lors de la Coupe arabe.

« C’est une incroyable performance mais qui n’a pas été récompensée par le résultat qu’on méritait. La meilleure équipe ne gagne pas toujours. Mais le plus important c’est que plusieurs gains ont été réalisés au niveau des joueurs et du point de vue de l’équipe », a dit le sélectionneur des Pharaons, Carlos Queiroz, après la Coupe arabe qui s’est achevée samedi 18 décembre.

Une quatrième place dans cette Coupe arabe reformulée n’est pas exactement ce qu’espéraient les Egyptiens, surtout que la coupe était à portée de main. L’Egypte a perdu face au Qatar sur pénalty 5-4 après un match nul en temps réglementaire en match de classement. Mais le tacticien portugais, nommé à la barre en septembre dernier, avait affirmé à de nombreuses reprises que cette compétition était « seulement une opportunité pour appliquer ses méthodes aux joueurs et tester ses éléments avant l’épreuve ultime des matchs de barrage de la Coupe du monde 2022 en mars prochain ». Et c’est ce qu’il a fait.

En l’absence des joueurs évoluant en Europe, Queiroz avait nommé plusieurs nouvelles figures pour ce déplacement au Qatar. Des joueurs comme Hussein Fayçal, Ahmad Yassin, Mohamad Abdel-Moneim, Ahmad Réfaat, Omar Kamal Abdel-Wahed et Marwan Hamdi ont lancé leurs carrières internationales, et d’autres comme Ahmad Aboul-Fotouh, Marwan Hamdi et Moustapha Fathi ont eu l’occasion d’acquérir plus d’expérience. « Nous essayons de construire une nouvelle génération pour l’Egypte, il faut préparer des éléments afin d’assurer la continuité. Regardez le nombre de nouveaux joueurs dans cette équipe alors qu’il y a quelques semaines seulement, personne ne connaissait leurs noms et eux-mêmes ne pensaient pas être sélectionnés », explique Queiroz.

Un meilleur rendement mais …

Convertie à un schéma de 4-3-3 au lieu de la méthode habituelle de 4-2-3-1, la sélection a donné un meilleur rendement au niveau tactique ainsi qu’un meilleur positionnement et une domination lors des matchs. En 6 rencontres face au Liban (1-0), au Soudan (5-0), à l’Algérie (1-1), à la Jordanie (3-1), à la Tunisie (0-1) et au Qatar (0-0, 5-4 t.a.b.), les Pharaons ont toujours eu une meilleure possession de la balle que leurs adversaires et une défense solide. Mais Queiroz était surtout préoccupé par sa combinaison en milieu du terrain et son compartiment offensif. Au milieu, il semblait satisfait de Amr Al-Soulaya, qui a porté le brassard du capitaine dans cette compétition, et son coéquipier d’Ahli, Hamdi Fathi. Mais l’efficacité du trio offensif a laissé à désirer, notamment avec le manque d’imagination de Hamdi en pointe de l’attaque et le manque d’assimilation de Mohamad Chérif, un attaquant de nature auquel on a attribué le rôle d’ailier sur les couloirs au lieu de son rôle central.

« Il y a beaucoup de points d’interrogations sur les choix de Queiroz. C’est vrai qu’il voulait essayer de nouveaux joueurs dans diverses positions, mais la sélection aurait dû être plus concentrée sur la victoire. A mon avis, il a mis trop de pression sur Hamdi qui n’était pas en bonne forme. De même, Chérif et Magdi Afcha se sont retrouvés marginalisés par l’entraîneur et perdus sur le terrain dans des rôles qui ne sont pas les leurs. Ma confiance en lui (Queiroz) a baissé et j’espère qu’il me donnera tort », a dit Sami Al-Chichini, ancien international de Zamalek.

Queiroz aura la chance de consoler le public et regagner sa confiance à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) qui se déroulera au Cameroun dans la période du 9 janvier au 6 février. Il n’aura pas d’excuses cette fois-ci, car il disposera de toute son armada .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique