Sports > Sports >

Mohamed Ehab : Mon objectif est de remporter une médaille aux prochains Mondiaux

Doaa Badr, Mardi, 05 octobre 2021

Après la levée de la suspension de la Fédération égyptienne d’haltérophilie, l’Egypte pourra disputer les Championnats du monde en décembre prochain. Entretien avec Mohamed Ehab, vedette de la sélection et médaillé de bronze aux JO de Rio 2016.

Mohamed Ehab

Al-Ahram Hebdo : Après deux ans de suspension, comment vous sentez-vous ?

Mohamed Ehab : Finalement, je peux respirer, le cauchemar a terminé. L’histoire a commencé le 12 septembre 2019, lorsque l’Egypte a été suspendue par la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) pour 2 ans en raison de cas de dopage. La décision de suspendre l’Egypte a été prise par un panel indépendant, créé en 2019 par l’IWF, et suite à une série de 7 contrôles antidopage positifs chez de jeunes haltérophiles en 2016, outre que 6 autres lors des Jeux Africains (JA), qui ont eu lieu en août 2019 au Maroc. Cette suspension nous a privés de disputer les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo 2020 et nous a privés de médailles certaines pour l’Egypte.

— Malheureusement, vous avez raté les JO de Tokyo …

— J’ai vécu l’une de mes plus mauvais moments durant les JO de Tokyo. Ces jeux ont été les plus faibles en haltérophilie avec la suspension de plusieurs pays et l’absence des grands champions. Mes anciens records sont les mêmes du médaillé d’or dans ma catégorie -81 kg. Si j’avais disputé les JO, j’aurais sans aucun doute obtenu une médaille olympique.

— Ces deux années de suspension ont-elles eu un impact sur votre niveau ?

— Il faut savoir que je n’ai pas arrêté le jeu durant cette période. Je gardais l’espoir de disputer les JO de Tokyo, des tentatives avaient eu lieu pour que je puisse y participer, surtout après leur report. J’étais donc dans une préparation continuelle. Bien sûr, mon niveau a connu un recul et je suis un peu loin de mes records personnels. Cela dit, j’ai testé mon niveau durant les championnats nationaux.

— Et quels étaient vos résultats à ces championnats ?

— J’ai disputé 3 compétitions nationales, à savoir les Championnats des entreprises en 2020, la Coupe d’Egypte en 2021 et les Championnats nationaux des clubs en 2021 ; et j’ai récolté l’or facilement. L’importance de ces tournois était de tester mon niveau sous le stress des 6 essais. Il y a un mois, j’ai réalisé 155 kg à l’arraché et 190 kg à l’épaulé jeté. Mais je suis encore loin de mes records personnels réalisés lors des Mondiaux 2018 (173 kg à l’arraché et 200 kg à l’épaulé jeté). Si je n’ai pas réalisé mes records précédents durant ces tournois, selon mon programme de préparation, je dois arriver à mon meilleur niveau aux Championnats du monde qui auront lieu du 7 au 17 décembre.

— Comment préparez-vous les prochains Mondiaux ? Et quel est votre but ?

— Avant la levée de la suspension de la Fédération égyptienne, et précisément en mai dernier, nous avons commencé notre préparation pour les Mondiaux. La sélection nationale se trouve dans un camp fermé au Centre olympique de Maadi depuis mai dernier. Nous sommes 7 haltérophiles sous la houlette de Mohamed Osman, directeur technique, et les entraîneurs Mohamed Bayoumi et Ahmed Farghali. Le ministre de la Jeunesse et du Sport, Achraf Sobhi, nous soutient continuellement, il nous a réunis et a été attentif à toutes nos demandes. Ce grand soutien de la part du gouvernement égyptien nous encourage à effectuer le maximum de notre effort. Mon objectif est de remporter une médaille aux prochains Mondiaux pour mettre mes pieds sur le bon chemin vers une médaille olympique à Paris 2024.

Focus

Né le 21-11-1989.

Club : L’Institut militaire d’Ismaïliya.

Palmarès :

2019 : 3 médailles d’or aux Jeux Africains en 81 kg, 3 médailles d’or aux Championnats d’Afrique.

2018 : 3 médailles aux Championnats du monde en 81 kg, 3 médailles d’or aux Jeux méditerranéens en 77 kg.

2017 : 3 médailles d’or aux Mondiaux en 77 kg, 3 médailles d’or aux Championnats d’Afrique, une médaille d’or aux Championnats afro-asiatiques.

2016 : Une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

2015 : 2 médailles d’argent aux Mondiaux.

2014 : 2 médailles d’argent et une de bronze aux Mondiaux (69 kg).

2009 : Une médaille de bronze aux Mondiaux juniors.

2008 : 2 médailles de bronze et un d’argent aux Mondiaux juniors.

2007 : 5e aux Championnats du monde juniors, 3 médailles de bronze aux Jeux panarabes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique