Sports > Sports >

Mission accomplie

Doaa Badr, Mardi, 15 juin 2021

L’Egypte a réalisé une excellente performance aux Championnats du monde de pentathlon moderne avec une organisation parfaite, une médaille de bronze, un ticket olympique officiel et 2 nouveaux tickets olympiques confirmés.

Ahmed Elgendy a décroché la médaille de bronze aux Mondiaux, mais aussi le ticket olympique.
Ahmed Elgendy a décroché la médaille de bronze aux Mondiaux, mais aussi le ticket olympique.

Dimanche 13 juin, un jour de gloire pour le pentathlon égyptien. Malgré l’épidémie de Covid-19, les gradins du terrain d’équitation au Stade du Caire étaient pleins de fans. Une atmosphère de folie lors de la dernière épreuve, le laser-run (épreuve combinée de tir et de course à pied) en individuel homme aux Championnats du monde de pentathlon moderne qualificatifs pour les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo, qui ont eu lieu du 8 au 14 juin au Stade du Caire avec la participation de près de 500 athlètes représentant 43 pays. La concurrence était féroce, puisque les 3 premiers chez les hommes et chez les dames se qualifient directement pour les JO. De plus, ces Mondiaux sont la dernière chance pour récolter des points au classement olympique qualificatif pour les JO.

mission

Lors de l’épreuve combinée ou le laser-run, les émotions étaient au top (ndlr: le pentathlon moderne comporte 5 épreuves dont l’escrime, la natation, l’équitation et l’épreuve combinée qui regroupe le tir et la course à pied). Après une course incroyable, l’Egyptien Ahmed Elgendy a décroché la médaille de bronze et le ticket olympique officiel. Elgendy, qui a commencé l’épreuve combinée à la 15e place, a réalisé une course exceptionnelle en passant de la 15e à la 3e place. « C’était une mission très difficile. Je suis très heureux de cette médaille de bronze, mais le plus important est la qualification directement pour les JO de Tokyo », confie Elgendy, plein d’émotion.

La médaille d’or a été obtenue par le Hongrois Adam Marosi suivi par le Russe Alexander Lifanov. L’Egyptien Ahmed Ashraf Hamed a terminé à la 4e place 5 secondes seulement derrière son compatriote Elgendy. La journée n’était pas facile pour les Egyptiens, surtout Elgendy. Il a commencé la finale avec une très mauvaise performance en escrime se classant à la 23e place. Puis, il a amélioré son résultat en natation en terminant 5e de l’épreuve. Ensuite, il a réalisé la 15e place en équitation pour débuter l’épreuve combinée à la 15e place avant de réaliser un excellent come-back et de remporter la médaille de bronze devant son compatriote Ahmed Hamed.

Une fierté méritée

« Je suis fier de la performance de mes athlètes, ils ont fait tout leur mieux et ont réalisé le but principal avec un bonus. Une médaille de bronze pour Elgendy, une 4e place pour Hamed, une médaille de bronze en équipe homme par les 2 athlètes avec leur compatriote Eslam Hamed, c’est satisfaisant. Mais le plus important c’est la qualification olympique de l’Egypte avec le quota complet de 2 hommes et 2 dames. Chez les hommes, 4 athlètes figurent dans la liste de la Fédération internationale, et nous allons choisir la liste olympique selon les critères de la Fédération égyptienne », affirme Sharif El-Eryan, président de la Fédération égyptienne.

Selon les critères de l’Egypte, les pentathloniens qui iront aux JO de Tokyo sont: Ahmed Elgendy, qualifié en décrochant le bronze aux Mondiaux d’Egypte, Ahmed Ashraf Hamed, qualifié par le classement olympique, Haidy Adel, qualifiée par les Championnats d’Afrique, et Amira Kandil, qualifiée par le classement olympique.

En fait, l’Egypte a réalisé tous ses buts lors de ces Mondiaux. A part les médailles, l’Egypte a réussi une organisation parfaite pour cet événement exceptionnel. Malgré l’épidémie de Covid-19, l’Egypte a réussi de nouveau l’organisation d’un grand événement sportif. « La concurrence lors de ces Mondiaux était d’un très haut niveau, puisque les pentathloniens ont été à la conquête des tickets olympiques et ils ont fait de leur mieux. L’organisation était parfaite. Toutes les conditions étaient excellentes, les chevaux, les facilités et les préparatifs. Nous sommes très reconnaissants aux organisateurs qui ont réalisé ces Mondiaux en ces temps difficiles », a déclaré Dr Klaus Shormann, président de la Fédération internationale de pentathlon moderne. « L’excellente organisation égyptienne du Championnat du monde de handball a ouvert la porte pour nous. Aujourd’hui, l’Egypte possède un manuel pour l’organisation des compétitions en temps de pandémie de Covid-19. Il faut savoir que cette organisation n’était pas possible sans la coopération de plusieurs ministères égyptiens, dont celui de la Jeunesse et du Sport, présidé par Dr Achraf Sobhi qui nous a offert tous les moyens nécessaires, le ministère de la Santé, le ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme. Je remercie tous ceux qui nous ont aidés à réaliser cette bonne organisation », a conclu El-Eryan l

Quel est le système de qualification olympique ?

Le système de qualification olympique de la Fédération internationale de pentathlon moderne offre des chances de qualification à tous les athlètes, dont les Africains. Le vainqueur de la Coupe du monde, le vainqueur du Championnat d’Afrique, les trois premiers du Championnat du monde 2019 et 2020 (reporté à 2021) se qualifient. Si un ou plusieurs athlètes déjà qualifiés figurent parmi les trois premiers de ces championnats, d’autres athlètes non qualifiés sont choisis en se référant au classement de la Coupe du monde 2020 et au classement mondial ou en consultant la liste des athlètes invités par la Fédération internationale de pentathlon moderne, le Comité international olympique et le Comité d’organisation des jeux, et enfin, les quotas réservés au pays hôte l

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique