Sports > Sports >

Test guinéen pour Pyramids FC

Mohamad Mosselhi, Mercredi, 14 octobre 2020

En rencontrant les Guinéens de Horoya à l’occasion des demi-finales de la Coupe de la CAF, Pyramids FC sera en quête de la première finale africaine dans l’histoire du club.

Test guinéen pour Pyramids FC
Avant le test africain, Pyramids FC a concédé un nul décevant contre Ahli. (Photo : Yasser Al-Ghoul)

Mardi 20 octobre, Pyramids FC, seul représentant de l’Egypte à la Coupe de la CAF, espère continuer sa campagne victorieuse à la compétition africaine. Et ce, en rencontrant la formation guinéenne de Horoya à l’occasion de la demi-finale de la Coupe de la CAF.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé de modifier le système de la compétition, préférant que la demi-finale soit jouée sur une seule rencontre au Maroc et non pas deux rencontres (aller-retour) comme la Ligue des champions d’Afrique. Ce nouveau système donnera une grande option au représentant de l’Egypte qui a évité une rencontre difficile en Guinée. En effet, Pyramids FC ne devait pas rencontrer de grands problèmes lors de cette rencontre vu la grande différence qui existe entre les deux équipe en faveur du représentant égyptien.

Dès sa création la saison dernière, Pyramids FC a rapidement réussi à réserver une place à la cour des grands du Championnat égyptien en terminant à la 3e place derrière Ahli et Zamalek avant de se hisser jusqu’à la finale de la Coupe d’Egypte. Ce qui a ouvert la porte à l’équipe pour participer à la Coupe de la CAF. Se qualifier pour la demi-finale n’était pas une mission difficile pour une équipe qui possède des joueurs de grand calibre, à l’image de Abdallah Al-Saïd, Ahmad Al-Chennawi, Ali Gabr, Omar Gaber, Ahmad Ayman et Nabil Emad qui sont tous des joueurs internationaux ou ex-internationaux.

Dans sa première apparition africaine, Pyramids FC a remporté 10 rencontres et il a subi 2 défaites seulement. La première était contre les Nigérians d’Enugu Rangers après que l’équipe égyptienne avait garanti sa qualification aux quarts de finale de la compétition en tant que tête de son groupe. Quant à la seconde, elle était aussi de 0-1, mais cette fois-ci contre les Zambiens de Zanaco lors du match aller des quarts de finale de la compétition, avant de remporter le retour 3-0. Un excellent bilan qui reflète la puissance de l’équipe qui possède tous les moyens nécessaires non seulement pour surmonter les Guinéens de Horoya, mais pour remporter le titre.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique