Sports > Sports >

Les nageurs égyptiens heureux d’être de retour au pays

Doaa Badr, Mardi, 07 avril 2020

Plusieurs athlètes de la sélection nationale de natation sont rentrés des Etats-Unis à bord d’un vol spécial. En quarantaine à Marsa Alam pour deux semaines, ils tiennent à rassurer leurs fans.

Ahmed Akram figure parmi les rapatriés.
Ahmed Akram figure parmi les rapatriés.

Vendredi 3 avril, un avion spécial en provenance de Washington, aux Etats- Unis, a atterri à Marsa Alam (gouvernorat de la mer Rouge), conformément au plan du gouvernement égyptien de rapatrier les Egyptiens bloqués dans différents pays après la suspension des vols dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Parmi les passagers de cet avion, on comptait plusieurs athlètes de la sélection nationale de natation, dont Farida Osman, médaillée de bronze aux Mondiaux, Ahmed Akram, médaillé d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse, ainsi que Mohamed Sami, Youssef Abdullah, Salma Saber et d’autres. Ces nageurs étaient aux Etats-Unis pour leurs études et leurs entraînements et ont voulu retourner en Egypte après le report des Jeux Olympiques (JO) de Tokyo et la propagation de l’épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis. « Nous étions en contact avec le ministre de la Jeunesse et du Sport, Dr Achraf Sobhi, le président de la Fédération égyptienne de natation et l’ambassade égyptienne aux Etats-Unis. Ils ont facilité notre retour en Egypte. Je les remercie ainsi que le gouvernement égyptien, qui a fourni tous ces efforts pour nous permettre de rentrer en Egypte », a indiqué Ahmed Akram.

Maintenir le rythme de vie

Après l’atterrissage de l’avion, les passagers se sont dirigés vers un hôtel de la ville touristique de Marsa Alam, où ils effectueront 14 jours de quarantaine. Le lendemain de leur arrivée, les athlètes égyptiens, notamment Farida Osman et Ahmed Akram, ont diffusé des photos et des vidéos pour envoyer un message à tous les Egyptiens et leur dire qu’ils sont en forme et rassurés. « Nous nous trouvons dans un très bel endroit et les responsables s’occupent de tous les détails pour assurer notre santé et le bon déroulement de notre séjour », a déclaré Farida Osman, avant d’ajouter : « J’espère que je pourrai nager dans la piscine le plus tôt possible pour continuer ma préparation pour les JO de Tokyo ».

En quarantaine, les athlètes maintiennent leur rythme de vie quotidien : ils mangent trois repas par jour dans leur chambre, s’entraînent pour conserver leur condition physique et continuent leurs études en ligne pour ceux qui sont étudiants. « Je suis très heureux d’être revenu en Egypte. Je suis soulagé et calme. Je suis fier d’être Egyptien », s’est réjoui Akram .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique