Sports > Sports >

Handball, en route vers Tokyo

Mohamad Mosselhi, Mardi, 14 janvier 2020

La 24e édition de la Coupe d’Afrique des nations de handball commence jeudi 16 janvier en Tunisie. Bien préparés, les Pharaons espèrent remporter le titre africain et assurer ainsi leur place aux prochains Jeux olympiques.

Handball, en route vers Tokyo
L'Egypte a rencontré la Suède à deux reprises avant de se diriger vers la Tunisie. (Photo : Reuters)

La sélection nationale entamera son parcours à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de handball, jeudi 16 janvier, avec une rencontre facile contre la Guinée lors du match d’ouverture du groupe. Placée dans le groupe A aux côtés de la Guinée, de la RD Congo et du Kenya, l’Egypte ne devrait pas rencontrer de grands problèmes au premier tour, vu la grande différence de niveau entre elle et ses adversaires.

Cette différence existe aussi avec les autres concurrents de la compétition, à part la Tunisie, qui s’annonce comme le vrai rival de l’Egypte en Afrique. Lors des 15 dernières éditions de la CAN, la Tunisie a remporté 7 titres, tandis que l’Egypte en a décroché 6 et l’Algérie 2. Le grand danger viendra donc de la Tunisie, championne en titre et qui jouera à domicile.

Après avoir manqué de justesse la qualification automatique pour les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo suite à leur 8e place au Championnat du monde en janvier 2019 (les 7 premières équipes se qualifiant automatiquement pour les JO), les Pharaons n’auront pas d’autre choix que de remporter la CAN, qui permettra au vainqueur de représenter le continent aux JO. L’équipe qui terminera à la deuxième place aura encore une chance, puisqu’elle participera à un autre tournoi qualificatif comprenant des sélections des quatre coins du monde et qui va être décidé en mars prochain. « Notre objectif est de sécuriser notre place aux JO dès cette CAN. Je suis très conscient du fait que cette mission n'est pas du tout aisée. Mais je suis sûr que les joueurs sont capables de relever le défi », a indiqué Hicham Nasr, président de la Fédération égyptienne de handball.

En effet, l’Egypte possède aujourd’hui une équipe puissante, capable de remporter le titre. Elle est menée par le prodige Ahmad Al-Ahmar, capitaine de la sélection qui, malgré ses 34 ans, reste l’une des grandes stars du handball en Afrique. Le pivot du Dinamo Bucuresti Mohamad Mamdouh Hachem, l’ailier de la formation française de Nîmes Mohamad Sanad et l’arrière Ali Zein possèdent eux aussi une vaste expérience et de grands atouts. Ce quatuor, avec l’arrière de Zamalek Yéhia Al-Dérea, a brillé lors du dernier Championnat du monde, quand les Pharaons ont terminé à la 8e place, soit leur meilleur résultat depuis leur 4e place de 2001 en France.

Cette 8e place a montré que le handball égyptien est sur la bonne voie. Les grands exploits de la sélection des -19 ans (champions du monde 2019) et des -21 (troisièmes du monde 2019) ont confirmé cette réalité. Ces bonnes performances ne sont pas sans importance pour les seniors, puisque six joueurs de ces deux sélections participeront avec les Pharaons à la CAN en Tunisie, notamment Ahmad Hicham, meilleur joueur du Championnat du monde des -19 ans, et Hassan Walid, buteur de la même compétition. « Je suis très optimiste quant au sort de la sélection en Tunisie. L’Egypte possède une équipe puissante, composée d’un bon mix de joueurs expérimentés et de juniors qui n’ont pas l’expérience nécessaire, mais sont dotés d’un grand talent », a déclaré Khaled Al-Awadi, ancien international égyptien.

Une préparation satisfaisanteConcernant la préparation de la sélection, elle était très satisfaisante et correspondait à l’importance de l’événement. Elle a commencé avec une série de stages locaux, avant que l’équipe ne se dirige vers l’Europe en décembre, où elle a joué deux rencontres amicales contre la puissante sélection de la Serbie 28-27 et 17-29. Ensuite, les Egyptiens ont rencontré leurs homologues suédois en Suède à deux reprises. Les Pharaons ont perdu les deux rencontres (27-28 et 24-27), mais selon Hicham Nasr, les résultats des rencontres amicales ne sont pas importants. L’important dans ce genre de rencontres étant de tester les joueurs et de s’assurer de leur niveau. C’est chose faite.

Le directeur technique espagnol de la sélection, Roberto Garcia Parrondo, et ses adjoints, Hussein Zaki et Hani Al-Fakharani, ont essayé de mettre en oeuvre de nouvelles tactiques et de préparer un remplaçant pour le milieu d’Ahli et de la sélection, Islam Hassan, qui va manquer la CAN en raison d’une blessure. Une grande perte pour la sélection, vu l’importance du joueur, qui figure parmi les stars de la sélection. Garcia pourra en revanche compter sur les efforts du milieu d’Ahli Ahmad Khaïri et du milieu d’Héliopolis Seif Al-Dérea, qui a présenté une performance séduisante avec la sélection des -21 ans. L’arrière de Zamalek Yéhia Al-Dérea, le grand frère de Seif, est lui aussi capable de combler le vide laissé par l’absence de Issa, d’autant plus qu’il a joué à ce poste avec Zamalek à plusieurs reprises en présentant une prestation satisfaisante.

Avec cette préparation presque idéale, les Pharaons espèrent bien remporter la CAN et détrôner la Tunisie de son titre de championne d’Afrique, remporté aux dépens de l’Egypte au Gabon en 2018. Difficile en Tunisie ? Les Pharaons sont prêts à relever le défi.

Les 21 Pharaons

Gardiens Karim Hindawi (Besiktas, Tur.)Essam Al-Tayyar (Ahli)Mohamad Ali (Zamalek)ArrièresAhmad Al-Ahmar (Zamalek)Yéhia Al-Dérea (Zamalek)Hassan Walid (Zamalek)Yéhia Khaled (Veszprem, Hon.)Ali Zein (Al-Sharjah, Emirats)Mohsen Ramadan (Héliopolis)

AiliersMohamad Sanad (Nîmes, Fra.)Akram Yousri (Zamalek)Omar Bakkar (Ahli)Ahmad Moëmen (Zamalek)

MilieuxAhmad Khaïri (Ahli)Seif Al-Dérea (Héliopolis)Ahmad Hicham (Héliopolis)

PivotsIbrahim Al-Masri (Ahli)Mohamad Hachem (Bucuresti, Rou.)Wessam Nawwar (Zamalek)Ahmad Adel (Ahli)Khaled Walid (Héliopolis).

Reuters

Groupe A : Egypte, RD Congo, Guinée, KenyaGroupe B : Angola, Gabon, Nigeria, LibyeGroupe C : Tunisie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Cap-VertGroupe D : Maroc, Algérie, Congo, Zambie*

*La Zambie a remplacé le Sénégal après le forfait de celui-ci de la compétition.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique