Sports > Sports >

Le roi Salah conserve son trône

Lundi, 06 janvier 2020

Champion d'Europe et du monde, Mohamad Salah a réalisé une année 2019 exceptionnelle, étoffée de gloires, de titres et de records. Retour sur les principaux chiffres et événements.

Salah

Janvier. Salah a débuté son année en fanfare en remportant le titre de meilleur joueur africain 2018 pour la deuxième année consécutive lors de la cérémonie de remise des prix de la Confédération Africaine de Football (CAF), qui a eu lieu le 8 janvier à Dakar. L’attaquant de Liverpool est ainsi devenu le joueur égyptien le plus titré de l’histoire, dépassant l’unique autre lauréat égyptien, Mahmoud Al-Khatib, en 1983.

Février. L’attaquant de Liverpool n’a marqué qu’un seul but face à Bournemouth (3-0) en 4 rencontres de championnat. Une perte d’allure qui a eu son impact sur l’équipe, qui a perdu des points précieux dans la course au titre après avoir été tenue en échec par West Ham (1-1) et Manchester United (0-0). Avec la reprise de la Ligue d’Europe, les Reds ont été tenus en échec à domicile par Bayern Munich.

Mars. Pour la première fois depuis son arrivée à Anfield, il n’a pas marqué. Il a cependant joué un grand rôle dans la qualification de Liverpool pour les quarts de finale de la Ligue d’Europe, après avoir signé une passe décisive à Sadio Mané dans leur victoire 3-1 contre Bayern Munich en Allemagne, et il a aussi contribué au but de la victoire contre Tottenham (2-1) pour conserver son équipe dans la course au titre.

Avril. Après deux mois au ralenti, Salah a explosé en signant une performance colossale avec 5 buts et 3 passes décisives en 5 rencontres. Il est ainsi devenu le joueur le plus rapide de l’histoire de Liverpool à avoir marqué 50 buts en championnat. Cette barre symbolique, il l’a fait tomber face à Southampton, dans son 69e match en championnat, pour battre l’ancien record de Fernando Torres en 72 rencontres. Salah a aussi été nommé dans la liste de Time des 100 personnes les plus influentes au monde.

Mai. Le miracle d’Anfield. La soirée du 7 mai restera à jamais gravée dans les mémoires, puisque Liverpool a su se ressaisir après sa première défaite 3-0 en Espagne pour éliminer le FC Barcelone sur le score de 4-0 et se qualifier pour la finale de la Ligue d’Europe. Et ils l’ont fait sans deux des meilleurs joueurs du monde, Salah et Firmino, absents pour blessure.

Ce même mois, Liverpool a perdu le titre du championnat en terminant à un seul point de retard sur le champion Manchester City. En consolation, Salah a remporté le titre de meilleur buteur de Premier League pour la deuxième année consécutive, avec 22 buts.

Juin. Salah a offert à Liverpool sa 6e étoile. L’attaquant égyptien a marqué un penalty à la deuxième minute de la finale de la Ligue d’Europe contre Tottenham (2-0) pour mener l’équipe à son premier titre de champion d’Europe depuis 2005. C’est le deuxième but le plus rapide de l’histoire des finales de la Ligue d’Europe après celui de Paolo Maldini (52 secondes) contre Liverpool, aussi en 2005.

Juillet. De retour en sélection, Salah a vécu une déconfiture en Coupe d’Afrique des nations, disputée à domicile. Le septuple champion d’Afrique, l’un des grands favoris pour le titre, a été éliminé dès les 8es de finale sur une surprenante défaite 1-0 face à l’Afrique du Sud. Bien qu’il ait marqué deux buts en 4 matchs, le numéro 10 des Pharaons s’est excusé auprès du public égyptien après cette déception.

Août. Salah a débuté la nouvelle saison en force avec Liverpool marquant le penalty décisif lors de la séance de tirs au but contre Chelsea (5-4), en Super Coupe d’Europe, le 14 août, après un nul de 2-2 après prolongation. L’attaquant des Reds a aussi terminé 6e meilleur joueur d’Europe lors du vote effectué par l’UEFA.

Septembre. Lors des prix de la FIFA The Best, Salah a terminé 4e meilleur joueur du monde derrière l’Argentin Lionel Messi, le Néerlandais Virgil Van Dijk et le Portugais Cristiano Ronaldo. Il a continué sur son excellente lancée en championnat en marquant un but contre Newcastle (3-1) et en offrant la passe décisive à Trent Alexander-Arnold dans l’importante victoire contre Chelsea (2-1).

Octobre. Face à Leicester le 5 octobre, Salah a été victime d’un tacle violent de la part de Hamza Choudhury, qui l’a blessé à la cheville. Une action qui a déclenché la colère de son entraîneur Jurgen Klopp et des observateurs, qui ont demandé plus de protection du joueur et une grave sanction pour ce genre de fautes. La flèche de Liverpool a ainsi manqué aux rencontres des Pharaons dans les qualifications de la CAN 2021, où ces derniers ont été tenus en échec par le Kenya (1-1) et les Iles Comores (0-0). A son retour le 27 octobre, Salah a marqué le but de la victoire contre Tottenham (2-1) pour assurer la présence de Liverpool en tête du classement.

Novembre. La victoire contre le double champion en titre Manchester City (3-1) a été un tournant important cette saison. Une frappe de Fabinho, une tête de Salah et une autre de Mané ont permis à Liverpool de prendre le large en tête du classement, avec 8 points d’écart sur leur plus proche rival.

Décembre. Salah a bouclé cette année en beauté avec un titre de champion du monde, suite à la victoire de Liverpool 1-0 contre Flamengo en finale de la Coupe du monde des clubs. Le roi égyptien a été sacré meilleur joueur de la compétition après une performance impressionnante lors des deux rencontres disputées.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique