Sports > Sports >

Pharaons : Al-Badri dévoile sa première sélection

Karim Farouk, Mardi, 08 octobre 2019

Le nouveau sélectionneur d’Egypte, Hossam Al-Badri, a rendu public sa première liste de joueurs pour le match amical du Botswana le 14 Octobre. Outre l’absence de Mohamad Salah pour repos, le groupe de 23 joueurs a connu beaucoup de changements.

Pharaons : Al-Badri dévoile sa première sélection
Le latéral expérimenté Ahmad Fathi est de retour en sélection pour la première fois depuis la Coupe du monde 2018.

Pour sa première liste de joueurs, à la tête de l’équipe d’Egypte, le nouveau sélectionneur Hossam Al-Badri a apporté beaucoup de nouveautés pour le match amical contre le Botswana, qui se jouera le 14 octobre prochain au Stade du Caire.

12 changements ont été effectués sur la liste de 23 joueurs convoqués pour ce regroupement, par rapport au groupe qui a disputé la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 avec l’ancien entraîneur Javier Aguirre en juin dernier.

Le milieu moteur d’Ahli Hamdi Fathi, le latéral gauche de Zamalek Abdallah Gomaa et le gardien de Talaea Al-Gueich Mohamad Bassam ont reçu leur première convocation chez les seniors après avoir fait grande impression au cours de cette année. Bassam doit surtout son appel aux nombreuses blessures qui ont frappé les gardiens internationaux, notamment Ahmad Al-Chennawi, Mahmoud Abdel-Réhim « Gennech » et Mohamad Abou-Gabal.

Le latéral droit d’Ahli Ahmad Fathi (35 ans), l’un des piliers de la sélection depuis son émergence en 2001, a aussi réintégré le groupe pour la première fois depuis la Coupe du monde 2018 après qu’Al-Badri avait annoncé qu’il ne comptait plus, comme son prédécesseur, avoir des réserves quant à l’âge des joueurs. Le duo d’Ahli, Mohamad Magdi « Afcha » et Hussein Al-Chahat, le défenseur de Pyramids FC Abdallah Bakri et l’attaquant de Smouha Hossam Hassan ont aussi été rappelés après un début de saison en fanfare avec leurs clubs. « Nous avons choisi un groupe de 23 joueurs seulement afin de pouvoir mieux nous concentrer dans ce petit regroupement. Nos choix ont été en fonction de la performance des joueurs lors de la dernière période. Nous avons aussi convoqué de nombreuses nouvelles figures afin de les mettre à l’épreuve avant d’entamer la qualification de la CAN 2021 en novembre prochain. Cette liste n’est pas définitive et la porte restera ouverte à d’autres éléments lors des futurs regroupements », a expliqué Al-Badri lors de l’annonce de sa liste.

Salah au repos

L’attaquant de Liverpool Mohamad Salah est le grand absent de cette première sélection d’Al-Badri. Le buteur des deux dernières éditions de la Premier League avait été annoncé dans une première liste des convoqués avant de finalement décider de le laisser hors de ce groupement. « J’ai parlé à Salah afin de me rassurer sur sa condition et sa saison avec Liverpool. J’ai décidé de le laisser se reposer lors de cette trêve internationale en raison de la succession des matchs avec Liverpool, que ce soit en Premier League où en Ligue d’Europe. Je ne veux pas le fatiguer afin de l’avoir frais pour les rencontres officielles qui auront lieu plus tard cette année », a annoncé Al-Badri, dans un communiqué publié par la Fédération Egyptienne de Football (FEF) avant l’annonce de la liste finale. Ainsi donc Salah, un titulaire indiscutable chez les Reds, ne rejoindra l’équipe nationale qu’en novembre prochain pour la première fois depuis la dernière CAN.

Mais Salah n’est pas l’unique absent notable de la sélection d’Al-Badri. En effet, le nouveau sélectionneur a limité ses choix de joueurs évoluant en Europe à 4 seulement, contre 8 lors de l’ère d’Aguirre. Le capitaine et latéral droit expérimenté Ahmad Al-Mohammadi (Aston Villa, Ang), l’attaquant de AE Larissa (Grèce) Amr Warda et le défenseur de CD Feirense (Portugal) Ali Ghazal ont aussi été exclus de ce regroupement.

De même, certains atouts n’apparaissent pas sur la liste, au profit de la sélection olympique (voir encadré). « Nous avons décidé de ne pas convoquer les joueurs de la sélection olympique afin de ne pas perturber leur préparation aux qualifications de Tokyo 2020 et afin de donner à l’entraîneur, Chawqi Gharib, toutes ses options », a expliqué Al-Badri.

On parle surtout du capitaine de la sélection olympique et ailier d’Ahli Ramadan Sobhi qui signe un début de saison époustouflant en étant au coeur d’une performance rouge à faire rêver. Sobhi est le buteur du Championnat avec trois buts en autant de rencontres pour placer son équipe à la tête du classement avec un maximum de 9 points. Le nouvel attaquant de Zamalek Moustapha Mohamad respecte aussi cette règle, surtout qu’il s’est montré comme étant un grand potentiel dans un poste qui souffre d’une inefficacité criante chez les Pharaons depuis plusieurs années.

La discipline avant tout

Al-Badri a adressé un message à ses joueurs qu’il attendrait un comportement idéal. « Nous avons des critères décisifs quant à notre relation avec les joueurs. Nous voulons imposer la discipline et le dévouement lors des regroupements. Ces deux facteurs sont d’une importance primordiale sur et en dehors du terrain. Représenter l’équipe nationale est un grand honneur et tout le monde doit avoir un comportement et une attitude à cette hauteur », avait déclaré Al-Badri dans un entretien accordé à Al-Ahram Al-Riyadi, le mercredi 2 octobre.

L’ancien cadre de la sélection et l’ancien conseil d’administration de la FEF s’étaient trouvés dans l’oeil du cyclone en raison de nombreux problèmes disciplinaires lors des dernières années. Salah avait exposé le manque de concentration et de protection des joueurs, que ce soit en raison de l’ingérence des médias, personnalités publiques et même politiques lors de la participation de l’équipe à la Coupe du monde 2018. Tandis que la FEF a démissionné suite à l’élimination de l’Egypte des 8es de finale de la CAN 2019 qui a été aggravée par un bras de fer entre les joueurs et les responsables autour d’un scandale qui a entouré Warda.

C’était d’ailleurs l’un des critères de la nomination d’Al-Badri à la barre des Pharaons : sa « firme attitude et capacité à imposer une stricte discipline dans l’équipe nationale dans cette nouvelle période ».

Les 23 sélectionnés

Gardiens : Mohamad Al-Chennawi (Ahli), Mohamad Awwad (Zamalek), Mohamad Bassam (Talaea Al-Gueich)

Défenseurs : Abdallah Gomaa (Zamalek), Ahmad Fathi (Ahli), Ahmad Hégazi (West Bromwich, Angleterre), Ayman Achraf (Ahli), Baher Al-Mohammadi (Ismaïli), Mahmoud Alaa (Zamalek), Mohamad Hamdi (Pyramids FC) et Ragab Bakar (Pyramids FC).

Milieux : Amr Al-Sulaya (Ahli), Abdallah Al-Saïd (Pyramids FC), Hamdi Fathi (Ahli), Hussein Al-Chahat (Ahli), Mahmoud « Trezeguet » Hassan (Aston Villa, Angleterre), Mohamad Al-Nenni (Besiktas, Turquie), Mohamad Magdi Afcha (Ahly), Omar Gaber (Pyramids FC), Tareq Hamed (Zamalek).

Attaquants : Ahmad Hassan « Kouka » (Braga, Portugal), Hossam Hassan (Smouha), Omar Al-Saïd (Zamalek).

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique