Sports > Sports >

Pentathlon : Surprise égyptienne aux Mondiaux

Doaa Badr, Mardi, 25 septembre 2018

En terminant 5e lors des Championnats du monde de pentathlon moderne, qui se sont terminés le 15 septembre au Mexique, Ahmad Achraf est devenu le nouvel espoir égyptien de la discipline.

Pentathlon

Lors des Championnats du monde de pentathlon moderne, qui se sont achevés le 15 septembre au Mexique, Ahmad Achraf Hamed a été la grande surprise égyptienne. Après une finale d’un très haut niveau, Achraf a terminé à la 5e place, avec un total de 1 424 points. « Je suis très satisfait de cette performance. L’année dernière, j’ai terminé les Mondiaux à la 7e place. Cette année, je me suis classé 5e, donc, je suis sur la bonne voie et je progresse avec constance », a affirmé le jeune pentathlonien, qui a réalisé cette performance bien qu’il ait commencé l’épreuve combinée (course à pied et tir) à la 11e place. « J’ai commencé la finale avec une bonne performance en escrime, puis j’ai terminé 18e en natation, ma plus mauvaise épreuve. Après une bonne course en équitation, j’ai pu me classer à la 11e place. Et comme j’ai fait une bonne épreuve combinée, j’ai terminé à la 5e place avec une très petite différence avec les vainqueurs », a-t-il ajouté.

C’est James Cooke (Angleterre) qui a remporté la médaille d’or avec 1435 points, suivi par Valentin Prades (France), avec 1435 points, Pavlo Tymoshchenko (Ukraine), avec 1429 points, et Jan Juf (République tchèque), avec 1425 points.

Malgré son jeune âge de 21 ans, Achraf a réalisé la meilleure performance égyptienne aux Mondiaux. En fait, l’Egypte a participé à ces Mondiaux avec une très petite délégation composée de 3 hommes seulement, à savoir Eslam Hamed, Ahmad Achraf et Chérif Yasser. « Notre but était de défendre le titre de champion du monde par équipe, remporté par l’Egypte lors des 2 dernières éditions. Cela a pesé lourd sur nos épaules, puisque nous étions 3 athlètes seulement et il fallait que tous se qualifient pour la finale. Malheureusement, seuls Eslam Hamed et moi, nous nous sommes qualifiés, donc nous avons perdu toute chance de conserver le titre par équipe et la concentration s’est mise sur l’individuel », a expliqué Achraf.

Les Jeux olympiques comme objectif

Depuis ses débuts, le jeune athlète progresse pas à pas. Il a commencé à pratiquer la natation, puis le pentathlon à l’âge de 7 ans au club d’Ittihad Al-Chorta (la police). Il ne s’est toutefois pas distingué tout de suite. Sa première médaille a été une médaille d’or aux Championnats d’Egypte de biathlon des -12 ans. Agé de 15 ans, il a intégré la sélection nationale pour la première fois. 2 ans plus tard, il a remporté sa première médaille internationale en décrochant l’or en mixte relais (avec Salma Ayman) lors des Championnats du monde juniors des -18 ans, en 2015.

L’année dernière, il a continué sur son élan en junior tout en commençant son parcours en senior. Il s’est alors classé 4e en individuel aux Championnats du monde juniors, 4e aux Championnats du monde militaires, 7e en individuel aux Mondiaux seniors et 1er en compétition par équipe aux Mondiaux seniors (avec Eslam Hamed et Yasser Héfni), qui se sont déroulés en Egypte. Cette année, il était prévu de disputer les Mondiaux juniors pour la dernière fois, mais il n’a pas obtenu le visa nécessaire pour le déplacement. « Après avoir manqué la chance de décrocher une médaille aux Mondiaux juniors, je me suis concentré sur les Mondiaux seniors et j’ai pu réaliser une bonne performance », souligne le jeune homme, avant de conclure : « Aujourd’hui, mon objectif est la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Je sais que la mission sera difficile, étant donné la concurrence avec mes coéquipiers de l’équipe nationale, qui sont parmi les meilleurs pentathloniens au monde et beaucoup plus expérimentés que moi, surtout Eslam Hamed et Yasser Héfni ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique