Sports > Sports >

Salah a rendez-vous avec la gloire

Mohamad Mosselhi, Mardi, 18 septembre 2018

La FIFA annoncera ce lundi le nom du meilleur joueur du monde. Suite à sa saison exceptionnelle avec Liverpool et les Pharaons, l’Egyptien Mohamad Salah figure parmi les 3 joueurs sélectionnés pour le prestigieux prix, aux côtés du Croate Luka Modric et du Portugais Cristiano Ronaldo.

Salah a rendez-vous avec la gloire
(Photo : Reuters)

Ce lundi, les yeux des Egyptiens sont dirigés vers la capitale anglaise, Londres, qui va accueillir la cérémonie de la Fédération internationale de football (FIFA) pour désigner le meilleur joueur de l’année 2018, « The Best ». Le milieu égyptien de Liverpool, Mohamad Salah, figure parmi les 3 nominés pour le prix, avec le Croate Luka Modric et le Portugais Cristiano Ronaldo. Un moment historique pour les Egyptiens, qui voient leur compatriote entrer dans la cour des grandes stars mondiales et être favori pour le prix du meilleur joueur du monde.

Le prix sera attribué au vainqueur selon le résultat d’un vote effectué par des fans, des sélectionneurs, des capitaines d’équipes nationales et des journalistes. La nomination de Salah parmi les trois finalistes n’est pas le fruit du hasard. Elle est plus que méritée, vu les nombreux exploits réalisés par le Pharaon tout au long de l’année, que ce soit avec son équipe anglaise de Liverpool ou avec la sélection nationale.

Arrivé à Liverpool en provenance de l’AS Rome pour une somme record pour le club anglais, Salah a fait parler de lui dès sa première apparition en Premier League, en ouvrant son compteur des buts dans la rencontre d’ouverture de son équipe dans le championnat contre Watford. Le prodige de 26 ans a continué sur sa lancée pour terminer à la tête du classement des buteurs du Championnat anglais avec 32 buts. Ce nombre de buts lui a permis de battre le record de buts sur une saison en championnat, en détrônant de grandes stars tels Alan Shearer (Blackburn, 1995-1996), Cristiano Ronaldo (Manchester United, 2007-2008) et Luis Suarez (Liverpool, 2013-2014), qui s’étaient tous arrêtés à 31 réalisations.

De même, l’international égyptien a été élu meilleur joueur de la saison de Premier League par ses pairs. Une consécration pour le jeune Pharaon, qui est devenu le premier Egyptien de l’histoire à se voir attribuer ce titre et le second joueur africain après l’Algérien Riyad Mahrez, qui a remporté le même titre lors de la saison 2015-2016, après avoir mené Leicester City au titre de Premier League.

Salah a aussi prouvé ses capacités exceptionnelles sur la scène européenne en menant son équipe en finale de la Ligue des champions d’Europe, lors de laquelle Liverpool s’est inclinée 1-3 contre la formation espagnole de Real Madrid. Son bilan durant la compétition continentale a été très satisfaisant, avec 10 buts et 5 passes décisives.

Une saison exceptionnelle

Globalement, Salah a passé une saison exceptionnelle au niveau du club, avec un total de 44 buts toutes compétitions confondues. Rien d’étonnant donc à ce qu’il ait été nommé pour le prix du meilleur joueur en Europe avec Ronaldo et Modric, même si ce dernier a remporté le prix début septembre. « Salah, je l’adore. C’est un joueur extraordinaire, doté d’un immense talent », a dit l’ancien champion du monde brésilien, Ronaldo. Et d’ajouter : « Il ressemble à Messi. J’ai lu récemment que j’avais été un modèle pour lui, et cela m’a fait extrêmement plaisir ».

Au niveau international, l’ancien milieu de l’AS Rome a été le principal artisan de l’exploit des Pharaons, qui ont retrouvé la Coupe du monde après 28 ans d’absence, avec ses 5 buts, qui ont fait de lui le buteur des Pharaons lors des qualifications pour le Mondial.

De même, il a été l’auteur des deux buts marqués par les Pharaons lors de la Coupe du monde, où la performance de la sélection nationale a été assez décevante, puisqu’elle a terminé à la dernière place de son groupe après 3 défaites successives.

Loin du prix du meilleur joueur, le but de Salah contre Everton dans le Championnat anglais a été sélectionné avec 9 autres buts pour le prix « Buskas » (but le plus spectaculaire de l’année). Salah figure aussi parmi les favoris pour intégrer l’équipe type de l’année au poste de milieu offensif.

Quel que soit le résultat du vote qui viendra couronner le meilleur jour de l’année, il est clair que le meilleur joueur africain de l’année 2017 a d’ores et déjà réussi à graver son nom dans l’histoire du football mondial en devenant le premier Egyptien de l’Histoire à réaliser cet exploit.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique